« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

Le 11 novembre vu et revu par les blogueurs démocrates

, 11 novembre 2008

Le 11 novembre est la date idéale pour lancer des réformes... et des polémiques. Entre les marronniers des journalistes et les interviews des historiens, les blogueurs n’y échappent pas :

- Jean-Pierre Bozzone rend hommage aux poilus de la Grande Guerre par un billet décrivant le portrait de l’un d’entre eux : "Isolé des autres images, un soldat portant une fine moustache se dresse en uniforme. Il esquisse un pale sourire. Son regard est lointain. A quoi pense-t-il ? Pris au piège d’une mort certaine, il livre son corps au photographe. Il va partir soldat. Il a déjà revêtu l’uniforme. (...) Avec le temps, La photo est devenue pâle, s’est soustraite à la clarté. J’examine une dernière fois ce visage innocent. Il se mélange en une ronde sinistre à ceux de milliers d’autres visages oubliés qui gémissent dans le troublant silence de la mémoire de toutes nos guerres passées et à venir."

- Sur le rapport constesté de l’historien André Kaspi, Jérôme Charré est d’accord pour limiter "l’inflation mémorielle", mais pas d’accord pour ne retenir que trois dates : "Si je suis opposé à une inflation des célébrations qui font perdre le sens de celles-ci, je suis réservé au fait de n’en retenir que trois, les mêmes qui donnent des jours fériés. Dès lors, je m’interroge quant à l’utilité d’un tel rapport. Il faut certes éveiller chaque citoyen à son histoire et à la mémoire, mais cela ne doit pas passer par les seules célébrations qui se fondent dans la multitude de journées consacrées à tout et n’importe quoi."

- Plus localement, Frédéric LN se penche sur les Argenteuillais tombés pour la France. Ici, il rend hommage à un jeune soldat dont le nom est devenu celui d’une rue de sa commune. , il propose un petit reportage sur la commémoration rendue par la municipalité avec cet extrait de Jean-Marie Domenach : "Ce pays a grandi dans la familiarité de ses héros, morts souvent avant d’avoir commencé à vivre. Le sang s’y est mêlé à la terre. La France est là, et plus que la France : ceux qui sont venus à son secours. C’est là qu’il faut la chercher d’abord, qu’ils aient travaillé ou combattu pour elle."

- Dan l’architecte est assez en colère contre la réforme dont il y voit la main de Nicolas Sarkozy : "Prétextant qu’il n’y avait plus de poilu, donc plus d’intérêt à les honorer chaque année, le Prétendant se met justement le doigt dans l’œil, car justement les commémorations sont là, pour ne pas oublier ceux qui ont disparus ! (...) Faut-il que les peuples oublient à chaque fois leur passé, comme pour mieux recommencer les même erreurs ? Le Dernier Poilu disparu, pourquoi attendre plus longtemps pour effacer des mémoires cette souffrance inutile et destructrice, nous demandez-vous ? Simplement, pour que personne n’oubli et que jamais nous ne recommencions."

- Enfin, Julien Viel propose sur son blog de relire le texte de la signature de l’armistice du 11 novembre 1918.


Des MoDems pour Bayrou

19 février 2012

UR2009 en direct

3 septembre 2009

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

À la Une

Vous avez trouvé sur internet un site, un billet, une vidéo qui vaudraient la peine d’être signalées aux visiteurs de France démocrate ? Dites-le ici !