« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

"Capitalisme veut dire : l’essentiel est dans le capital." (François Bayrou à la Mutualité)

, 26 octobre 2008

Les médias et agences de presse ont largement repris l’attaque de François Bayrou contre l’idéologie capitaliste, lors de la Conférence Nationale du MoDem à la Mutualité, ce 26 octobre 2008.

François Bayrou cité par Europe 1 : "Je ne crois pas plus à la refondation du capitalisme que je ne crois à la refondation du socialisme" ... Comparant l’actuelle crise financière à celle "qui en 1989 a emporté le socialisme soviétique", il a conclu à "la crise et l’échec de l’idée fondamentale qui animait chacun des deux systèmes".

L’AFP poursuit : pour François Bayrou, "la crise du socialisme, qui est tombé en même temps que le mur de Berlin, son idée source, c’était que l’Etat pouvait décider à la place des gens" ... et "l’idée fondamentale que le capitalisme portait, celle qui a échoué aussi, c’était que la somme des intérêts particuliers faisait l’intérêt général" ... "On se contente de nous annoncer, à grand son de trompe, qu’on va +refonder le capitalisme+" ... "Passons d’abord sur la naïveté, qui consiste à croire qu’on peut dicter à des mécanismes en oeuvre depuis le début des temps, de se plier à la volonté politique publicitaire" ... Cette "tentative de redorer le blason du capitalisme comme modèle de société", est "à peu près le contraire exact de ce que nous pensons", a ajouté le leader centriste, disant vouloir porter un "projet humaniste". "Nous, ce que nous mettons en premier, ce n’est pas l’argent, c’est l’être humain".

Et Challenges, reprenant l’agence AP : "Capitalisme, ça veut dire que pour les sociétés, l’essentiel est dans le capital (...) C’est le capital qui commande et le profit qui donne le sens", a traduit François Bayrou, pour qui il y a là "le contraire exact" de ses propres convictions. "Nous n’adhérons pas au capitalisme. Nous adhérons à l’humanisme", a-t-il conclu : "l’essentiel dans la vie, c’est le non-marchand". Aux élections du printemps prochain, "en face du projet socialiste des uns, capitaliste des autres, il y aura un projet humaniste (...) Les Français choisiront."

Photo reprise du blog MoDem Buxerolles


»sur mouvementdemocrate.fr

Des MoDems pour Bayrou

19 février 2012

UR2009 en direct

3 septembre 2009

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

À la Une

Vous avez trouvé sur internet un site, un billet, une vidéo qui vaudraient la peine d’être signalées aux visiteurs de France démocrate ? Dites-le ici !