FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Dossier > (Presque) tous dans le viseur d’Edvige

(Presque) tous dans le viseur d’Edvige

mercredi 3 septembre 2008

Les militants démocrates sont sans doute aussi, en majorité, des ex-candidats aux municipales : de ce fait, depuis le 1er juillet, leur vie privée est fichable informatiquement par le Ministère de l’Intérieur : adresses mail, plaque d’immatriculation, opinions religieuses etc. Un prénom charmant, Edvige, désigne cette Big Sister aux super-pouvoirs.

Selon François Bayrou, Corinne Lepage, Marielle de Sarnez, ce décret est illégal : il s’affranchit, sans motif valable, des garanties apportées par la loi "Informatique et libertés" de 1978, et plus largement, la Constitution réserve au législateur (non au gouvernement) la possibilité de réduire les libertés publiques.

François Bayrou le 1er septembre, Corinne Lepage le 1er août, Marielle de Sarnez en tant que députée européenne, ont déposé des recours au Conseil d’État. Comme indiqué sur mouvementdemocrate.fr, chaque ancien candidat aux municipales peut envoyer au Conseil d’Etat une "intervention" visant à soutenir le recours de François Bayrou (ou un autre recours, bien entendu).

Chaque citoyen peut aussi signer la pétition "Non à Edvige" et, pourquoi pas, rejoindre un groupe Facebook comme celui qui fait référence à cette pétition, ou celui qui suit l’initiative de François Bayrou.

Voir aussi sur les blogs : Politiculture, La Mouette, caquedrole, Jean-Yves Sécheresse, Lesbian Gay Pride Biarritz, Désirs d’avenir Créteil, De toutes nos forces, Aux armes citoyens, Philippe avec Ségolène, Québec radical, Chronique du temps qui passe, Alexandre Bouchier, Gaëtan Hermant, Résistance Inventerre, Modem Boulogne-Billancourt, Vigilance orange...


P.-S. : Également une analyse très détaillée, avec la comparaison "Edvige-Facebook", sur "Le dernier des blogs" de Jean-Noël Lafargue.


Voir en ligne : Le décret Edvige

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?