« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

Les armées ignorent encore l’espace des esprits

, 28 décembre 2007

Sur le blog provisoire du lieutenant-colonel Ludovic Monnerat :

"Les armées conventionnelles sont encore tournées … vers le combat symétrique de haute intensité. … Chaque état-major recherche avant tout la maîtrise d’un espace physique … L’espace psychologique constitué par les êtres intelligents situés physiquement dans cette zone n’est guère pris en compte. Les soft factors sont complexes, difficiles à mesurer, et donc largement ignorés. On se raccroche à ce que l’on connaît …

Ce repli intellectuel est un luxe que ne peuvent se permettre les armées engagées dans des conflits de basse intensité, comme le montre l’exemple de l’Irak … Les armées non engagées … ou … celles qui envoient avant tout leurs forces spéciales [font] comme si le monde n’avait pas changé.

… Les missions tactiques que l’on donne aux [troupes sur le terrain], bien souvent, se conjuguent en verbes tels que barrer, tenir, garder, protéger, surveiller, explorer, voire user et détruire. Influencer, dissuader, diviser, encadrer, voire normaliser ou développer, ne font pas encore partie du vocabulaire militaire."


»sur le blog de L. Monnerat
Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

À la Une

Vous avez trouvé sur internet un site, un billet, une vidéo qui vaudraient la peine d’être signalées aux visiteurs de France démocrate ? Dites-le ici !