« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

Démocratie génétique

, 18 septembre 2007

Le fonctionnement du cerveau déterminerait en partie les opinions politiques, selon une série d’étude dont se fait l’écho la revue américaine Nature Neuroscience. Où l’on apprend que, lors de certaines séries de tests, le cerveau des libéraux (au sens anglo-saxon) se montre plus réactif face à la nouveauté et à l’ambiguïté que celui des conservateurs.

Libération (18 septembre) commente : « Les résultats de cette étude, spectaculaires, doivent être interprétés avec d’infinies précautions. Surtout si vous êtes centriste. »


Collectionneur

4 octobre 2007

"Densité"

17 septembre 2007

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

À la Une

Vous avez trouvé sur internet un site, un billet, une vidéo qui vaudraient la peine d’être signalées aux visiteurs de France démocrate ? Dites-le ici !