« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

Voile aux/vs municipales

, 25 octobre 2007

"Laura Asma", enthousiaste musulmane et démocrate, sera-t-elle candidate aux municipales ?

"Il y a un mois, la responsable MoDem de mon département m’a proposé de me présenter … sur la liste municipale de ma ville …

… Je remarquais beaucoup de choses qui n’allaient pas au sein de ma ville : une mauvaise gérance des fonds économiques, des inégalités et des différenciations dans l’accession aux logements et au travail. De la discrimination dans la sécurité et les arrestations policières. Je constatais de même que les minorités religieuses et la diversité ethnique en France n’étaient pas présentes … en politique …

… J’acceptais donc.

Dernièrement, [j’entretins] la responsable … de quelques inquiétudes de mon entourage vis à vis de l’attitude que pourraient avoir des adhérents de droite ou extrême droite, au vue de la présence d’une ’femme voilée’ sur les listes municipales.

La réponse de la responsable MoDem fut très déconcertante. Elle m’expliqua que selon elle, les signes religieux doivent rester en dehors de la politique …, et que si elle venait à gagner les élections, elle interdirait l’accession à tout élu municipal portant un signe religieux à la mairie durant le conseil.

… À ma connaissance il n’existe aucune loi concernant les signes religieux au sein du Conseil. … Elle finira … par me dire, « si il n’y a aucune loi contre, je ne suis pas contre, cela dépend de la loi et de l’avis des autres adhérents MoDem, nous en débatteront à la prochaine réunion ».

Depuis que j’ai fais le choix de faire mon hijab comme un acte spirituel, c’est la première foi que l’on me fait sentir que ma présence n’est pas acceptable avec ma tenue vestimentaire.

Le pouvoir du maire s’arrête à : "le maire peut retirer la parole pour le reste de la séance à tout conseiller qui incite au racisme, à la violence, à la haine, à l’antisémitisme." Aucune loi, pas même celle de 1905, n’interdit aux élu-e-s le port de signes religieux. … L’abbé Pierre, … siégea à l’assemblée dans les année 1950 en soutane …, le Docteur Philippe Grenier, 1er député musulman élu en 1896, … suite a sa [conversion] à l’islam adopta la tenue traditionnelle des musulmans algériens. …

Ainsi, je me refuse dés à présent de me rendre à la réunion pour « en débattre » … donc je refuse d’être … sur cette liste."


»Débat sur son blog OuktiAsma
Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

À la Une

Vous avez trouvé sur internet un site, un billet, une vidéo qui vaudraient la peine d’être signalées aux visiteurs de France démocrate ? Dites-le ici !