« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

Jacqueline Gourault : "En politique, on est d’autant plus respecté que l’on est ferme sur ses convictions"

, 22 octobre 2007

Jacqueline Gourault, sénatrice du Loir-et-Cher et ancienne professeur d’histoire, était aux Rendez-Vous de l’Histoire à Blois. Et à cette occasion, sur France Culture dans l’émission "Travaux Publics".

La modération, traditionnellement associée au Centre, signifie-t-elle le manque de convictions ? "Au contraire", pour Jacqueline Gourault, "l’opinion forgée, forte, donne une sagesse qui peut se transformer en modération mais cela n’empêche pas la volonté, le combat politique, le combat contre l’injustice, le combat contre les rumeurs".

Concernant l’amendement ADN, "une majorité de [sénateurs] ont perdu l’essentiel de vue … n’ont pas eu le courage … de dire : ’non, on en fait une question de principe’. Parce qu’il y a le phénomène de groupe, parce qu’il ne faut pas mécontenter le ministre, mécontenter le président, et je crois … que c’est une erreur."

(via "Démocratie et hérésie économique")


»Sur lesdemocrates.fr
Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

À la Une

Vous avez trouvé sur internet un site, un billet, une vidéo qui vaudraient la peine d’être signalées aux visiteurs de France démocrate ? Dites-le ici !