FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Document > Trop de précaution nuit

Trop de précaution nuit

vendredi 12 octobre 2007

Une page du Figaro Economie (12 octobre), consacrée au « "big bang" de la commission Attali », détaille les premières propositions avancées, de la libération de la grande distribution à la création de villes nouvelles.

Point d’accord, la remise en cause du "principe de précaution" - inscrit dans la constitution à l’initiative de Jacques Chirac au titre de la "charte de l’environnement", rédigée sous l’autorité de Nathalie Kosciusko-Morizet, actuelle secrétaire d’Etat à l’Ecologie.

« Réunis en séance plénière mercredi soir pour boucler leur rapport d’étape sur le pouvoir d’achat les membres de la commission Attali sur la croissance sont tombés d’accord "à une quasi-unanimité", pour demander au président de la République de reconsidérer la question du principe de précaution. (…)

Les membres de la commission Attali y voient un frein majeur à la croissance. "Pour croître, notre économie ne peut plus se contenter de copier le modèle américain, comme au cours des Trente Glorieuses, elle doit innover", résume l’un des économistes de la commission. "Or dans l’innovation il y a forcément une part d’incertitude, un risque à assumer." Pour un autre membre, parmi les plus libéraux, "avec le principe de précautions nous n’aurions pas eu d’antibiotiques -trop risqué à créer- pas d’Internet -par crainte des images pédophiles- sans parler des voitures…" »


Voir en ligne : Aussi sur le blog de FrédéricLN

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?