FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Entretien > "Les citoyens ont l’impression qu’on ne peut plus rien faire"

"Les citoyens ont l’impression qu’on ne peut plus rien faire"

François Bayrou chez Jean-Jacques Bourdin

mercredi 30 mars 2011, par FrédéricLN

"Je n’ai jamais vu une décomposition, une confusion aussi grande que ce que nous vivons aujourd’hui. Quelle me semble être la cause ? Les citoyens ont l’impression qu’on ne peut plus rien faire, que la politique est peu puissante. C’est cette impuissance là qu’il faut démentir." François Bayrou ce 30 mars sur BFM TV.

Mais il faut pour cela, continue François Bayrou, "des gens qui aient une vision différente de celle qui montre aujourd’hui son échec.

Le Président de la République et sa majorité sont en difficulté profonde, car les Français ne reconnaissent plus leurs valeurs dans l’action de la majorité actuelle.

C’est la manière dont on oppose les Français les uns aux autres, pour cibler l’islam, les musulmans de France, à des fins de mobilisation de l’opinion d’un camp. Ceci est un poison.

Toutes les religions de France, ensemble, disent qu’il y a dans cette affaire un lourd danger. Vous n’avez pas le droit de mettre une religion comme cible de l’opinion.

(C’est une) tentative de faire flamber les passions pour en tirer un bénéfice électoral. Qu’un parti politique organise cela, et un seul,… (c’est révélateur. Que l’on fasse plutôt) un débat de la Nation, à l’Assemblée, où les représentant des grandes sensibilots religieuses et philosophiques - parce qu’il y a des gens qui ne croient pas ! - pourraient s’exprimer !

Ce dont on manque, c’est de sagesse.

La responsabilité d’un pays comme le nôtre, dans la crise qu’il traverse, en interrogation très lourde sur ses priorités, il faut qu’il ait à sa tête des gens qui aient suffisamment d’ouverture d’esprit et de sagesse, et même un peu de culture historique, en tout cas tout ce qui permet d’ouvrir une direction, d’offrir une garantie, et de faire mieux se comprendre les Français entre eux. Le (pouvoir actuel) essaye de faire se dresser les Français les uns contre les autres, et à ce jeu, les extrêmes gagneront toujours !"


Messages