FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Reportage > Université de Rentrée : premiers ateliers, premiers regards.

Université de Rentrée : premiers ateliers, premiers regards.

samedi 9 octobre 2010, par Cédric Augustin

Quelques photos prises par Fabien Bénard, reprises directement de son billet.

En ces premiers moments d’Université de Rentrée, la joie de se plonger 3 jours dans la vie de notre mouvement n’a pas été tempérée par ces premières averses d’automne. François Bayrou a bien fait de corriger le journaliste des "Quatre vérités". Ce n’est décidément pas une Université d’été comme les autres. En septembre...

Des assemblées plénières passionnantes, mais déjà bousculées par le timing, MM. Mattéi et Delevoye, et Jean Arthuis. D’autres vous en parleront mieux que moi.

Premier atelier auquel j’ai participé : la vie des fédérations, avec Marc Fesneau, Secrétaire général du Mouvement. Vivement mené, et bien mené. L’expression des acteurs, souvent modestes par leurs titres mais grands par leur motivation, malgré les épreuves est à entendre, encore. J’attendais plus de partage de ce qui marche ailleurs, dans les fédés qui tournent bien, voir très bien. Ce sera pour demain, dans un autre atelier.

La suite en images ...
























Fabien Bénard, Nice

Messages

  • FABIEN BENARD : « La vie quotidienne des gens c’est d’aller au jardin d’enfant »

    Et oui, c’est avec des phrases aussi simplettes que celle-ci que Fabien Bernard a commencé sa carrière politique... Et risque de la finir !

    Issue du 6ème Canton de Nice, Fabien Benard a toujours cru qu’il pourrait faire changer les choses. C’est en rejoignant le Modem, parti politique à la dérive, qu’il se présente en 2008 aux élections cantonales du 6ème canton de Nice... « La gifle » comme Benard l’indique sur http://www.nice-6eme-canton-democrate.fr, Benard se prend une grosse veste de la part des élécteurs qui se détournent de son discours de jeune premier.

    Benard a du mal à se justifier, et trouve la cible la plus arrangeante :

    "Pouvons-nous avoir confiance en notre représentant de l’Etat, qui choisit la date, en pleine rentrée, avec des parents occupés et tant de personnes âgées souffrant de la chaleur ou en voyage au mois de septembre ?"

    Amère défaite donc.

    Juste après la victoire, un électeur jette nonchalamment les tracts du jeune Benard dans une poubelle : "Il suffit pas de dire qu’on est du Modem et qu’on est jeune... J’ai 56 ans et
    le pourcentage des personnes du troisième âge (60 ans et plus) dans la population en 2007 est de l’ordre de 22 %. Monsieur Benard a raté sa première approche, celle des plus concernés par la politique, celle des personnes de plus de 40 ans ! »

    Amère constat donc.

    Les critiques fusent et Fabien Benard s’en remet donc aux cantonales de 2011... Saura t-il être à la hauteur ? Apparemment non. Une récente visite de son site internet nous informe qu’il surf sur un nouveau filon : les sectes.

    « La scientologie s’attaque à la psychiatrie et abuse Nice-Matin et France 3 Côte d’Azur »

    S’exclame brillamment Fabien Benard qui s’empresse d’appeler France 3 pour les alerter sur quelque chose qui pourra, en même temps, faire parler de lui. Car petit Benard espère devenir grand ! Mais sans l’appui des média, et bien ça promet d’être difficile.

    Comme il le disait lui-même sur son facebook le 26 octobre 2010 :
    Fabien Benard : Je suis en colère contre la presse et les médias locaux. Faut-il se mettre tout nu ou tuer qq un pour les intéresser ?
    Et oui. Fabien Benard a du mal à intéresser les médias, donc le meilleurs moyen d’attirer l’attention est de s’attaquer aux méchantes sectes qui attaquent les vilains psychiatres, et tant pis pour le père de famille qui a eu toute sa famille suicidé à coup de neuroleptiques, après tout, une campagne politique vaut bien quelques morts tournés en dérision.

    Bon courage pour les cantonales, les électeurs désabusés pensent à vous.