« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

En lien

François Bayrou souligne le "sentiment d’abandon" des pêcheurs et agriculteurs

Les Jeunes Démocrates du Finistère y étaient

, 23 avril 2009

Vu 1348 fois | 0 commentaire(s) | Noté 5.0/5 par 02 votant(s)

La 3e Convention du Mouvement Démocrate s’est tenue à Bouin (Vendée) dans la Circonscription Européenne de l’Ouest, mercredi 15 Avril.

Les Jeunes Démocrates du Finistère étaient présent lors de cette convention où il était question de pêche et d’agriculture. Les intervenants, tous de qualités, représentaient le monde de la pêche, de l’agriculture, de la recherche mais également de l’Europe avec les eurodéputés Marielle de Sarnez (vice-présidente du MoDem), Philippe Morillon (eurodéputé MoDem de l’Ouest) et Marie-Hélène Aubert (eurodéputé Verte).

La venue de Marie-Hélène Aubert peut très certainement être vue comme un croche-pied aux listes Europe-Ecologie. En effet, le Mouvement Démocrate porte déjà les valeurs que les listes Europe-Ecologie défendent, mais le MoDem va bien au-delà.

Lors de cette convention, il fut dit par tous les professionnels de ces milieux, pêche comme agriculture, que leurs modes de fonctionnement devaient être plus durables. Plus durables pour l’environnement mais également pour les hommes et leur vie. Il fut dit que chaque homme devrait pouvoir réaliser son métier de manière décente en faisant vivre sa famille dignement.

Nous avons également souligné les points sur lesquels l’Europe devait être critiquée : ainsi, les quotas de pêches ne devraient pas être annuels, mais plutôt basés sur 3 à 5 ans afin que chacun puisse s’organiser et planifier son métier. Dans le domaine de l’agriculture, les désastres causés par la spéculation financière furent mis en avant et critiqués.

Il ressort de cette Convention de grandes motivations pour tous : les candidats, tels que Sylvie Goulard et Bruno Joncour, ont affirmé leur désir de dialogue permanent. Nous voyons également qu’il existe des solutions concrètes aux problèmes posées par les milieux agricoles et pêcheurs.

Ainsi, François Bayrou dans son discours final a plaidé pour la défense du tissu agricole et la co-expertise des milieux pêcheurs (scientifiques et professionnels) tout cela dans un contexte de régionalisation forte afin de répondre au plus près du citoyen. En somme, le MoDem dit « Vive l’Europe des Régions ! ».

Noté 5.0/5 (02 votants)

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour