« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

En lien

Corinne Lepage : "Nous ne pouvons nous faire entendre que si l’Europe existe"

, 26 janvier 2009

Vu 1281 fois | 0 commentaire(s) | Noté 4.0/5 par 04 votant(s)

Corinne Lepage était lundi 1er décembre à Brest sur invitation des Jeunes Démocrates du Finistère. Avec les excuses de France démocrate envers l’auteur dont le mail avait été égaré… voici son compte-rendu tardivement publié !

Corinne Lepage était lundi 1er décembre à Brest sur invitation des Jeunes Démocrates du Finistère présidé par David Guillerm. L’ancienne Ministre de l’Environnement et Vice-présidente du Mouvement Démocrate (également Présidente de Cap21, parti écologiste co-fondateur du MoDem) s’est longuement exprimée sur les futures élections européennes de Juin 2009.

L’ancienne candidate aux élections présidentielles de 2002 n’a pas caché, lors de sa rencontre avec les militants du parti de François Bayrou, vouloir porter les couleurs du Mouvement Démocrate lors de ces prochaines élections dans la circonscription du Grand-Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes). « Mais je ne serai candidate que si les militants le désirent et me soutiennent. »

Corinne Lepage reconnait facilement qu’elle est une pure parisienne. Cependant, elle estime que ces centres d’intérêts envers l’environnement, l’agriculture ou encore la pêche correspondent bien à l’identité du Grand-Ouest. De plus, cette avocate réputée s’est faite connaître en apportant de grands succès aux communes dans les procès les opposants aux responsables de la catastrophe de l’Amoco Cadiz ou encore plus récemment celle de l’Erika.

Corinne Lepage estime que la crise mondialisée est un plaidoyer pour l’Europe.

« L’évolution du monde fait que les solutions ne peuvent pas être au départ nationales. L’Europe est notre unique solution face à la crise actuelle. A l’heure où la Chine et l’Inde deviennent des acteurs économiques de poids, nous ne pouvons nous battre pour nos valeurs et nous faire entendre que si l’Europe existe. »

Lors de la rencontre-libre organisée par les Jeunes Démocrates, Corinne Lepage a pu répondre longuement à de nombreuses questions des militants et sympathisants concernant les sujets économiques, environnementaux ou encore identitaires propres aux préoccupations bretonnes.

Noté 4.0/5 (04 votants)

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour