« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

OG

Cliquez ici pour me contacter.

Obama : oseront-ils l’élire ?

Le dossier spécial de "Courrier International"

, 30 octobre 2008

Vu 1539 fois | 0 commentaire(s) | Noté 4.8/5 par 04 votant(s)

"Oseront-ils l’élire ?", c’est le gros titre à la une de (l’excellent) hebdomadaire "Courrier International".

En effet, le dernier numéro (n°939) propose un dossier sur le candidat démocrate à l’élection présidentielle des Etats-Unis d’Amérique. Une élection vers laquelle, tous les regards du monde sont tournés tant le nouvel élu aura une encore place largement influente sur l’évolution des relations internationales.

Bien entendu, le monde entier vote Barack Obama. Mais quid des électeurs américains ? C’est trop vite les oublier et c’est, peut-être, commettre la même erreur que de croire qu’ils seront réceptifs aux espoirs nourris par le reste du monde. D’où le titre de "Courrier International" avec cette question qui suscite autant d’inquiétudes (va-t-il échouer à la surprise générale ?) que d’espoirs (va-t-il confirmer son succès pressenti ?).

Sans dévoiler le contenu de ce dossier, une page retient l’attention du lecteur : le tableau du vote communautaire, générationnel et catégoriel (p. 41). Voilà ce qu’on y apprend :

- Le vote blanc, sans surprise, peut profiter au candidat républicain John McCain, même si Barack Obama peut escompter rallier certaines voix dans le contexte de la crise financière internationale ;

- Le vote noir est encore moins étonnant : 95% des électeurs afro-américains déclarent voter pour le candidat démocrate ;

- Le vote hispanique n’est pas gagné pour Barack Obama : les classes populaires voteront pour lui, mais pas forcément les classes moyennes et supérieures. En 2004, G. W. Bush avait obtenu 43% du vote hispanique, ce qui n’était pas négligeable ;

- Le vote jeune voit les moins de 30 ans privilégier le candidat démocrate. Mais si on revient au vote communautaire, les jeunes hommes blancs les moins éduqués sont plus enclins à voter pour John McCain ;

- Le vote senior voit aussi les plus de 65 ans divisés en fonction du vote communautaire : les seniors blancs seront plus enclins à voter républicain, tandis que le candidat démocrate comptera sur le vote des seniors issus des minorités ;

- Le vote ouvrier est encore divisés en fonction de la couleur de peau : depuis les années 80, les ouvriers blancs votent à 60% républicain, alors que les ouvriers noirs et hispaniques votent plutôt démocrate ;

- Le vote cadre est le miroir inverse du vote ouvrier : le thème du changement plaît forcément aux électeurs diplômés et exerçant des professions indépendantes et libérales.

Ces données confirment la pertinence de la question en une de l’hebdomadaire. La complexité du vote américain ne permet donc pas au citoyen du monde de se laisser griser par les sondages favorables au camp démocrate.


Retrouvez cet article sur le blog collectif de "La Nuit démocrate" !

Noté 4.8/5 (04 votants)

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour