FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Reportage > François Bayrou avec les militants, avec la presse...

François Bayrou avec les militants, avec la presse...

vendredi 5 septembre 2008, par OG

Après avoir rechargé les batteries de mon appareil photo et posté les photographies du jour, voici les impressions prises ici et là durant le discours de François Bayrou et son point avec la presse.

Vers 14h30, François Bayrou entame une longue marche vers "Le Dramont" pour y prononcer son discours d’ouverture. 1 200 personnes l’y attendent avec des parlementaires et des personnalités : les sénateurs Jacqueline Gourault et Nicolas About, l’économiste Robert Rochefort ou encore Marielle de Sarnez et Jean Peyrelevade.

Durant le trajet, François Bayrou et sa troupe laissent passer les petits trains qui transportent les militants et sympathisants vers la salle du discours. Les journalistes entre eux ont été un peu éprouvés par la marche (ils auraient préféré le train !).

Durant le discours, le président du Mouvement Démocrate a abordé les sujets brûlants : l’affaire Tapie (huée par la salle), le fichier EDVIGE, les crises dans les relations internationales comme la Géorgie... Les blogueurs et la presse se sont retrouvés ensemble à photographier et à reprendre le discours.

Puis vers 16h30, François Bayrou s’est entretenu avec une grande partie des journalistes présents. Assis à un café, accompagné de Marielle de Sarnez, le président du MoDem répond aux questions de (tenez-vous bien) : Le Figaro, Le Journal du Dimanche, Valeurs Actuelles, Le Point, RTL, RFI et bien d’autres encore dont je ne retrouve plus le nom. Votre serviteur également accrédité, j’ai pu entendre François Bayrou s’exprimer sur le Parti socialiste ("son idéologie est d’un autre temps" pour le président du MoDem), sur l’UMP ("si vous saviez combien d’élus à l’UMP ne partagent pas les positions du gouvernement !", lance-t-il). Il rappelle que le RSA est rejeté pour l’instant par les Français à 60% d’après deux sondages publiés aujourd’hui ; il en profite également pour souligner l’aveuglement du Parti socialiste qui n’a pas vu, d’après lui, que le RSA touche les assurance-vie des ouvriers (40% d’entre eux détiennent une assurance-vie). François Bayrou et Marielle de Sarnez évoquent enfin les propos que leur ont rapporté des élus socialistes sur la situation au sein du Parti socialiste : va-t-on vraiment vers une scission ?

De retour en salle de presse, les journalistes poussent un soupir de soulagement lorsqu’ils sentent l’air climatisée. Patrick Roger du Monde arrive en retard et vient de louper le point de presse. Un journaliste lance à ses collègues que Jean-Christophe Lagarde, député du Nouveau Centre, lui aurait demandé l’adresse où se déroulait l’université de rentrée du MoDem... pour rire à ce qu’il paraît !

La journée se termine tranquillement sous la chaleur moite du Cap Estérel. On m’annonce encore 1 700 personnes inscrites aujourd’hui pour l’université de rentrée du MoDem et peut-être 2 000 personnes pour la clôture de dimanche...

Photos : France démocrate