FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Débat > "Non" irlandais : trois avis de démocrates argenteuillais

"Non" irlandais : trois avis de démocrates argenteuillais

samedi 14 juin 2008, par FrédéricLN

"L’Europe de la démocratie reste à construire. Faisons-le ensemble."

Sur une liste de discussion comme modemab à Argenteuil-Bezons, on discute entre membres de la liste - en l’occurrence entre adhérents. Trois réactions reçues ce samedi matin m’ont semblé valoir une discussion ouverte - fût-ce en gardant l’anonymat de leurs trois auteurs, dont je n’ai pas demandé l’avis !


11h12

Invités à se prononcer par référendum sur le traité de Lisbonne, jeudi 12 juin, les 3,7 millions d’Irlandais ont rejeté à 53,4 % ce texte. Le taux de participation s’est élevé à 53,1 %.

Si je compte bien 53,1% de 3,7 millions = 1 964 700 voix
- 53,4% NON = 1049 000
- 46,6% OUI = 915 500

=> 133 500 voix ont décidé du sort de 492 646 000 européens.

L’Europe de la démocratie reste à construire. Faisons-le ensemble.

Amitiés


11h34

Oserais-je rappeler qu’une majorité de Français et de Hollandais l’avait fait avant eux... !

Il est peut-être temps que le signal envoyé par les peuples, qui cristallise le décalage avec les instances européennes et les traités successifs, soit reconnu à sa juste valeur... !

Un réel effort de pédagogie s’impose et ce n’est sûrement pas en stigmatisant le résultat d’un vote qu’on va y arriver.

Amclt


12h34

Bonjour,

[Le précédent auteur] a raison,

l’enjeu des prochaines élections Européennes sera de proposer un projet Européen qui prenne en compte l’expression et les attentes des citoyens.
- Le principe de la subsidiarité est-il convenablement mis en oeuvre ?
- Pourquoi faut-il une autorisation de Bruxelles pour baisser la TVA sur la restauration alors même qu’il n’existe aucune forme d’harmonisation fiscale au sein de l’union Européenne ?
- Pourquoi les pays de la Méditerranée ne peuvent organiser des structures communes qui les concernent sans que les Lettons et les Slovènes y aient leur mot à dire ?
- Quel est le projet de société porté par l’Europe aujourd’hui ?

Cordialement