FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Reportage > En Europe, "les enquêtes proches du pouvoir n’aboutissent pas" - Eva Joly à (...)

En Europe, "les enquêtes proches du pouvoir n’aboutissent pas" - Eva Joly à la Convention sur l’Europe du MoDem

mardi 10 juin 2008, par Sylvie Tiger

Le 8 juin se tenait à Paris la “Convention sur l’Europe” du MoDem. Parmi les personnalités à la tribune, Eva Joly, conseiller spécial anti-corruption au NORAD - plus connue en France comme "la juge de l’affaire Elf".

Voici quelques phrases que j’ai relevées dans l’intervention d’Éva Joly :
- “Les pays producteurs sont pillés.” (exemple du Nigéria : il est 30% plus pauvre depuis qu’il exporte ses 3 millions de barils par jour, depuis 30 ans)


- “Les gouvernements ont pour but de s’enrichir et d’enrichir leurs amis, et malheureusement notre système s’y prête.”
- “La France a signé la convention de l’ONU mais elle ne la respecte pas.”
- “L’argent criminel est placé dans des paradis fiscaux.”
- “Nous devons arrêter de soutenir des régimes qui n’ont aucune légitimité - nous devons nous en donner les moyens.”
- “Les justices nationales sont impuissantes pour traiter les flux illicites.”
- “Il n’y a pas de justice pénale européenne, ce n’est plus tenable, les enquêtes proches du pouvoir n’aboutissent pas.”
- “Le traité de Lisbonne ne peut pas résoudre ces problèmes, il faut une justice européenne et abandonner la ’coopération judiciaire’ entre les pays, car ça ne marche pas.”
- “Toute société cotée doit indiquer les sources de son Chiffre d’Affaires, cette réforme ne coûte rien.”
- “Le blanchiment de fonds est une industrie.”
- “Cette question est aussi importante que celle de l’abolition de l’esclavage il y 200 ans.”

Ovation de la salle…


Voir en ligne : Propositions de F. Bayrou en 2007 : Europe et mondialisation



Sur mouvementdemocrate.fr, la totalité des interventions et discours :

- Eva Joly,
- François Bayrou : “Le projet européen a besoin d’une réflexion en profondeur”
- Sandro Gozi, député du Parti démocrate italien
- Jérôme Vignon, président des Semaines sociales de France
- Emmanuel Todd, historien et démographe
- Gérard Deprez, président de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures
- Jean-Marie Beaupuy, député européen
- Anne Laperrouze, député européenne
- Marcel Mazoyer, ancien président du Comité des programmes de la FAO
- Jean-Luc Domenach, sinologue
- Jean-Luc Bennahmias, député européen
- Tom Brake, député libéral-démocrate britannique
- Nathalie Griesbeck, député européenne,
- Jean Peyrelevade,
- Marielle de Sarnez : “Nous sommes à la croisée des chemins : nous devons retrouver le sens profond de l’engagement européen”
- François Bayrou : “Il nous revient de penser une Europe nouvelle et de la faire aimer.”