« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

OG

Cliquez ici pour me contacter.

Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un homme

, 14 mai 2008

Vu 5428 fois | 38 commentaire(s) | Noté 3.0/5 par 021 votant(s)

Premier article à chaud sur la conférence de presse de François Bayrou au siège du Mouvement Démocrate, mercredi 14 mai.

François Bayrou est apparu en chemise et cravate, satisfait après une très longue matinée consacrée à la réunion du Conseil National. Celle-ci, commencée à 09h30, s’est achevée vers 14h30.

Le président du Mouvement Démocrate a annoncé l’adoption du règlement intérieur à la majorité. [1] [2] Installé dans la cour du siège, sous une pluie de caméras et de micros, il est également revenu sur plusieurs sujets : son amendement sur la réforme des institutions ; les propos encourageants sur l’Europe de Jean-Claude Juncker ; le projet de loi sur les OGM pour lequel, le député béarnais avait voté contre ; le futur congrès fondateur du Nouveau Centre, mouvement de droite à ses yeux, puisque ses élus doivent leur élection grâce à l’UMP ; l’exigence d’un "centre indépendant" dans le paysage politique français ; son rejet du capitalisme comme idéologie affirmée par le président de la République.

J’ai filmé l’intégralité de l’intervention de François Bayrou, la mise en ligne de la vidéo se fera très prochainement sur France démocrate. [3]

La majorité des conseillers nationaux étaient satisfaits de cette journée, excepté un seul homme, Farid Taha. [4] Alors que François Bayrou venait de terminer sa conférence de presse et accordait deux-trois interviews de plus aux journalistes présents, Farid Taha s’exprimait presque à côté de lui et cela devant les caméras de TF1 et de France 2. [5] Une forme d’interpellation à l’égard de François Bayrou, tandis qu’on sentait les journalistes interpellés par cette voix discordante.

Le président du Mouvement Démocrate s’est alors rapproché de Farid Taha pour calmer sa colère, mais ce dernier a continué à exprimer son mécontentement devant les caméras. D’autres conseillers nationaux sont intervenus comme Childéric Muller pour rappeler à Farid Taha qu’il était seul à être en désaccord et que les conseillers présents (environ 300 présents) avaient adopté à la majorité le règlement intérieur national. Finalement, Bernard Lehideux, député européen, est intervenu pour faire cesser la médiatisation de cette querelle interne. Les caméras se sont retirées ; quelques journalistes ont essayé de retenir les propos de Farid Taha : "ça s’écrit comment Taha ? c’est pas le frère du chanteur Rachid Taha ?", lance une journaliste amusée...

Ce dernier est reparti en colère ; l’ensemble des conseillers nationaux sont restés dans la cour, tous exprimant leur indignation d’avoir vu cette querelle affichée publiquement devant les journalistes et les caméras. Une conclusion amère pour certains, une fausse note pour d’autres...

Crédit photos : France démocrate

[1] Consultez le R.I. provisoire adopté par le Conseil National le 14 mai 2008.

[2] Retrouvez la vidéo de la conférence de presse sur le site national du MoDem.

[3] Rectification : je viens de supprimer ma mégarde l’ensemble de ma vidéo de 20 minutes sur la conférence de presse de François Bayrou... Une manipulation malheureuse due à ma fatigue... Je mettrais en ligne la vidéo de la conférence de presse faite par l’équipe du siège, toutes mes excuses encore.

[4] Une nouvelle vidéo permet d’avoir aujourd’hui plusieurs points de vue différents suite au Conseil National le 14 mai 2008.

[5] Beaucoup plus discret, le député européen Thierry Cornillet exprimait devant quelques journalistes son inquiétude de voir les parlementaires quitter progressivement le mouvement.

Noté 3.0/5 (021 votants)

La réponse de Bélistan Eric - Modem 06

Posté le 23 mai 2008, à 03h 55mn 49s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Bonjour,

Pour ceux qui ont suivis l’élaboration du RI Provisoire et qui y ont participé, il est illusoire de penser que ce RI est une synthèse des différentes contributions envoyées. C’est le RI de FB amendés par le conseil National. Mais la discussion n’a porté que sur le RI de FB. Donc s’étonner des insatisfactions profondes de certains est un peu naïf ou angélique. Mais bon, passons ! Maintenant n’ayez pas peur de schématiser l’organisation départementale que ce RI Provisoire va engendrer. Vous visualiserez ainsi bien mieux le danger encouru. Selon ma lecture, qui n’engage que moi, avec une telle configuration, le Conseil Départemental, ne servira pas à grand chose dans le cas où seulement deux liste se présentent aux élections internes. Il y aura hégémonie de celle arrivée en tête. Et donc rapidement les autres membres du Conseil pourront rester chez eux. L’autre risque structurel est que rien ne nous protège contre une personalisation forte du département par une seule et même personne à des fins carriéristes ou électoralistes. La liste arrivée en tête aura tous loisirs dans le cas où elle n’a pas la majorité absolue (ex : 3 listes dont A : 40%, B:21%, C:19%) et avec un RID adapté, d’augmenter les membres du Bureau jusqu’à obtenir la majorité absolue. Et le tour est joué. Adieu collégialité et autres principes démocratiques ! Enfin les adhérents n’auront pas la possibilité de se retrouver dans une assemblée départementale. Ils passeront par les sections politiques, dont il est à envisager que les responsables seront nommés par...la liste majoritaire. Leur avis comptera peu et ils interviendront dans des sections donc divisés. Tout juste ont-ils le droit de participer en créant des commissions Thématiques avec autorisation du Bureau et donc de la liste majoritaire. S’ils veulent véritablement exister ils devront attendre trois ans pour se présenter à une élection interne. Adieu le Modem de toutes nos compétences, adieu l’émergence des nouveaux talents ! D’une manière générale je ne peux que me satisfaire comme vous d’avoir ENFIN une structure. Mais soyons claire, cette structure nous organise en PARTI CLASSIQUE. C’est bien, mais bien loin de nos espèrences. Nous gagnerons des élections sans aucun doute dans les mois et années qui viennent. Simplement parce qu’organisés ainsi nous ne somme ni plus ni moins qu’une "Machine électorale" de plus. La seule chance que nous avions était de prendre en compte la formidable diversité de notre électorat 2007 et de nos adhérents. Or ces derniers seront subdivisés en d’obscures commissions Thématiques dont les travaux ne serviront qu’à...Heu, ben je sais pas à quoi ils serviront ces travaux. En d’autres termes Adieu Mouvement Démocrate et Bonjour le Parti Démocrate ! Il ne manquerait plus que les RI Départementaux soient établis avant les élections par des référents (nommés je vous le rappelle et non élu), et le seul espace de liberté qu’il nous reste sera tout simplement supprimé de fait. En vous disant cela, je n’exprime pas ma colère. Je vous demande, parce qu’il est encore temps, de faire attention : Comme on fait son lit on se couche, comme on organise le Modem on organisera la France un jour. Si c’est pour faire comme les autres, c’est à dire pas moins pire, nous risquons de nous réveiller un jour fort Mari !

La réponse de daniel testard

Posté le 23 mai 2008, à 13h 03mn 23s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Je partage complètement cette analyse d’Eric Bellistan (voir mes précédents commentaires déposés sur ce site et sur "e-soutiens")

Je profite de ce commentaire pour vous dire que, par hasard, je viens de relire un billet déposé sur ce site, le 28 sept.07, par François Duran sous le titre "Le MoDem doit reprendre l’intiative". L’analyse de François Duran demeure entièrement d’actualité, et je crois bien qu’il n’y a rien à ajouter ni à retrancher. Seulement à faire le constat du temps inutilement perdu et gâché.

Posté le 24 mai 2008, à 02h 42mn 55s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Daniel, il me semble que nous sommes nombreux à s’inscrire dans cette vision des choses. Certains déçus de mes amis commencent doucement à glisser vers le PS ou le NC : "Si ici cela n’est pas mieux que d’où je viens alors pourquoi être venu ?". Je leurs réponds invariablement la même chose. Si nous sommes déçus alors que c’est ici chez nous, n’ayons pas peur de poursuivre et de faire avec ce que l’on a. Pour être concret saisissez l’opportunité que représente le RI Départemental. Contacter vos conseillers nationaux afin qu’ils défendent cette espace de liberté qui représente l’espoir de milliers de personnes le 8 juin à Paris. Soyez attentif au RID Type qui sera proposé ce jour là. Puis ensuite prenez contact avec vos référents et défendez vos idées. De votre détermination dépend la reconnaissance de vos valeurs. Et même si là encore vous ne passez pas, et bien...Présentez-vous ! Vous verrez vous ne serez pas seul.

La réponse de Bruno Riou militant Beaujolais

Posté le 16 mai 2008, à 07h 20mn 18s
Le règlement intérieur adopté : les ruraux oubliés

La colère est toujours mauvaise conseillère.... Seul commentaire sur l’intervention de Fraid Taha

Sur le fond du ce règlement intérieur, je suis surpris que certaines modifications notées par François Bayrou le 8 mai n’ai pas été prises en compte : mon intervention sur la nécessité de ne pas oublier nos militants ruraux un peu loin de tout avait retenu l’attention de François Bayrou qui avait dit "je retiens l’idée du vote par correspondance" A la lecture du reglement intérieur provisoire, je regrette que le vote par correspondance ne soit pas systématique : c’est à mon sens négliger nos adhérents isolés ou lointains (et même ceux en déplacement le jour du scrutin) qui ne possèdent pas de liaison internet. Il reste aujourd’hui la possibilité d’un ajoût par la Conférence nationale (ce dont je doute), mais surtout les règlements intérieurs départementaux. J’insiste une fois encore sur cette exigence qui ferait de nous un mouvement vraiment démocrate, proche de tous ses militants et qui les consulte tous. J’ai un attachement tout particulier pour qu’il y ait un équilibre représentatif entre les militants ruraux et citadins. Dans tous les mouvements et partis politiques, ces derniers, plus proches du siège, ont une tendance naturelle à noyauter les différences instances. N’oublions pas la fameuse "sagesse paysanne" qui complète et modère les "plans sur la comète" faits à une sortie de bouche de métro.

Je reviens en outre sur ma proposition d’imposer un bureau de vote lors des élections internes dans toutes les villes de plus de 10000 habitants. Dans notre département, cette disposition aurait pour effet d’encourager un structuration efficace dans ces villes. Une structuration bien utile en terme de maillage du territoire et en vue des échéances électorales régies par des règles particulières de scrutin en listes complètes. Là aussi, je pense que les instances départementales devront aussi se pencher sur le sujet.

La réponse de Danièle Douet

Posté le 16 mai 2008, à 10h 18mn 18s
Le règlement intérieur adopté : les ruraux oubliés

Je ne peux que soutenir votre demande en ce qui concerne le vote par correspondance et le maillage des territoires.

C’est même une URGENCE si nous voulons vraiment faire de la politique AUTREMENT et toucher les habitants des territoires, toujours délaissés au profit de ceux des villes dans la vision de leurs problèmes.

La réponse de Miaou

Posté le 16 mai 2008, à 13h 51mn 25s
Le règlement intérieur adopté : les ruraux oubliés

Est-ce que ces points ne peuvent pas être précisés dans le Règlement Intérieur Départemental, avec adaptations en fonction du contexte local (zones urbaines, rurales, conditions de transport, ...) ?

La réponse de Marie 53

Posté le 15 mai 2008, à 13h 10mn 23s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité

Je n’étais pas au Conseil National, mais un de mes proches a participé à cette réunion et m’a dit sa satisfaction de la façon dont cela s’est déroulé. Et pourtant, je ne dirais pas que c’est un inconditionnel de François Bayrou (il ne soutient aveuglément personne, par principe et par souci d’une certaine honnêteté intellectuelle). Pour lui, ce fut une réunion de travail, avec un fonctionnement démocratique : le texte qui en est sorti résulte, selon lui, d’un consensus pour la plupart des articles, et d’un vote serré pour d’autres. Pour ce qui est de l’opposition de Farid, je la regrette profondément. Je déplore que notre Mouvement, qui se construit avec des difficultés qui sont propres à toute construction, et plus particulièrement sans doute quand il s’agit de politique, devienne la cible des medias parce qu’un participant perd son sang-froid. Que tout ne soit pas parfait, c’est évident, que beaucoup essaient de mettre du leur, de façon parfois infructueuse, qu’ils se sentent parfois incompris, bien sûr, et cela arrivera encore ! Que certains soient agressés, que d’autres se voient déjà au pouvoir, c’est encore vrai ! Mais ce qui nous rassemble, c’est le projet proposé par François Bayrou, c’est une certaine idée de la France, de l’Europe et du monde, c’est la certitude que nous deviendrons une grande force politique ! Nous devons mettre notre énergie à construire, et l’adoption du RI, hier, est un pas de plus dans ce sens. Cordialement, Marie

La réponse de tamino

Posté le 15 mai 2008, à 11h 08mn 48s
Arrêtons les cris d’orfraie !

Toutes les gentilles condamnations de l’incident d’après-Conseil national me font doucement rire. IL aurait fallu ne pas alerter les journalistes ?? Mais regardez la presse d’aujourd’hui et consultez les sites des medias : le MoDem, tout le monde s’en fout. La cote de sympathie du Mouvement est plus basse que celle de l’UMP !! Bayrou, régulièrement dans les 2 ou 3 personnes les plus plébiscitées par les français il y a encore 9 mois, est dépassé par la quasi(-totalité des élépehants du PS et par nombre de ministres en place. Nos petites chamailleries n’intéressent personne. La faute à qui ?

La réponse de soignant

Posté le 17 mai 2008, à 17h 11mn 14s
FAUX

Votre commentaire ressemble à s’y méprendre au travail d’un spammeur professionnel anti-Bayrou.

Comment vont nos amis de l’UMP ? Et comment va Monsieur le Président ?

L’histoire des côtes de popularité est complètement fausse, c’est à mourir de stupéfaction de voir le toupet des désinformateurs à notre époque !!!

La réponse de KaG / Olivier Montbazet

Posté le 15 mai 2008, à 10h 05mn 50s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Je suis Conseiller National et ai participé à toute cette séance, hier. Je ne sais pas jusqu’à quel point les débats peuvent être relatés puisqu’elle était, effectivement, à huis clos (ce que j’ai mis du temps à comprendre en voyant quelques personnes "coincées" dans la cour d’entrée du siège). Je fais partie de ces adhérents de 2007 et ai voté oui, non ou me suis abstenu selon les articles, mais après avoir pesé le pour et le contre en fin de séance, j’ai voté "oui" pour le texte dans son intégralité.

Y a t il eu débat ? Oui, c’est indéniable et sur plusieurs points l’équilibre était tel qu’il fallait compter les voix de chacun. Y a t il eu des amendements proposés ? Oui, y compris des amendements non déposés en amont, dont des amendements votés. Etait ce démocratique ? Oui, chacun a pu s’exprimer et ce n’est qu’en fin de séance que la parole était prise moins facilement, faut de temps. Le texte est il satisfaisant ? Je laisse chacun seul juge, mais c’est le choix de la majorité.

Concernant certaines analyses faites à la va vite comme :
 "Ca a été fait pour avantager les "anciens" " : si tel est le cas, les présidents départementaux auraient été conviés. Ce ne fut pas le cas parce que pour l’instant ils n’ont pas été élus...

 "La collégialité c’est n’importe quoi" : nous avons passé énormément de temps sur ce sujet (trop à mon gout). Les arguments des uns et des autres étaient justes. On a tranché, soit mais ce fut difficile (équilibre).

 la remarque d’Edmond dans une vidéo : non on ne pense pas tous pareil, et on l’a constaté.

La réponse de Fotini

Posté le 15 mai 2008, à 13h 25mn 39s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

@Kag

Merci pour ce compte-rendu nuancé.

La réponse de libre

Posté le 15 mai 2008, à 09h 54mn 30s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Je ne sais pas qui a tort et qui a raison. Mais de la part de Farid Taha, étaler de cette façon sur la place publique ses divergences n’est pas une bonne chose. Il me semble que le Mouvement Démocrate a suffisamment souffert du bazar qui a régné aux municipales et de l’image qu’il a donné lors de ces élections pour qu’on ne vienne pas en remettre une couche sur l’adoption du règlement intérieur. Car la presse ne va retenir que ça et ce sera dommageable pour le Mouvement Démocrate. Donc que Monsieur Taha exprime ses divergences en interne.

La réponse de RENENESTOR

Posté le 15 mai 2008, à 02h 25mn 38s
J’ai retrouvé une sauvegarde de la video

Il existe une sauvegarde de la Video de l’échange entre FARID et FRANCOIS je l’ai retrouvée ICI

Posté le 15 mai 2008, à 08h 47mn 22s
J’ai retrouvé une sauvegarde de la video

Elle date du 14 novembre 2007... Depuis, l’aigreur a laissé place à l’engagement...

La réponse de GILLES

Posté le 14 mai 2008, à 21h 25mn 11s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Franchement ,c’est pas possible de voir ça,que Farid ,dise ce qu’il pense ,OK ! Mais pas devant la presse et pas aujourd’hui , MERDE,la fête est gachée ,on est pas chez les verts !! Résultat allez voir sur le site du J.D.D. pour voir ce qu’ils ont retenus,ah BRAVO,SUPER,avec ça ,on est sur de mourir bientôt !

La réponse de bibi fricotin

Posté le 14 mai 2008, à 19h 57mn 17s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

M. Bernard Lehideux ne devait-il pas être nommé aujourd’hui officiellement directeur de cabinet de M. Bayrou ???? Plus personne n’en parle...

La réponse de Bibifa

Posté le 14 mai 2008, à 19h 12mn 00s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Bonjour,

On va pas nous faire le même coup qu’on a fait à S.Royal ! Honte aux colèreux ! Pas ici quand même !

Mais merci quand même de votre titre. Ca me donne l’occasion de remercier Farid Taha d’avoir pris la parole devant la presse ( même si ça en défrise certains) après tout le Mouvement Démocrate ce n’est pas seulement F.Bayrou mais des milliers ( jusqu’à quand ?) d’adhérents. J’espère que ça permettra au gens de "l’extèrieur" de comprendre que la démocratie ce n’est pas : "Oui chef, merci chef ", que la divergence d’opinion est possible, même si elle est désaprouvée par le plus grand nombre et que certains, peut être rares, ont une idée de la démocratie éloignée du rapport de chef à sous fifre qui est demandé ici !

L’intervention de M.Lehideux est innaceptable ! Empêcher quelqu’un de s’exprimer face à la presse est proprement honteux ! Il a fait une énorme erreur que la presse ne manquera pas de reprendre ! De quoi s’est il mélé ? Que je sache, il est chargé de l’organisation interne, pas d’autre chose !

Maintenant un seul c’est exprimé pour dire qu’il n’était pas d’accord...d’autres vont agir pour le montrer très certainement...malheureusement nous n’en saurons rien car le mythe de la multitude d’adhérents tiendra jusqu’au prochaines élections .... à ce moment là il faudra bien accepter les pertes que tout ce "bastringue pseudo démocratique" aura généré ( Et oui François, moi aussi je peux être méprisante !)

Va falloir du courage et serrez les rangs tout en surveillant ce que fait notre voisin de rang, dès fois qu’il prenne notre place ! J’espère que les "outrés", les "indignés" par l’attitude de Farid sont pret pour subbir une sérieuse "mise au plis" autrement appelée "serrage de boulons" ! J’espère qu’ils sautont garder le dos rond et la boite de cirage à porter de main !

Bon courage aussi pour la construction du projet de société qui, de la façon dont les choses sont parties, risque de recevoir le grand prix de l’humour (noir) de "St Trucmuche les oies" ( pardon aux habitants de cette charmante commune de les mêler à ce m.....r) !

Brigitte

La réponse de Claire M3T

Posté le 15 mai 2008, à 12h 07mn 00s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Brigitte, complètement d’accord avec vous.

Quel mépris des gens ces mascarades ? Deux ou trois osent parler avec courage différemment, et ils ont sortis comme des malpropres (cela interroge sur les véritables raisons de voir partir un à un, ceux qui furent les proches de Bayrou).

Modem ou UDF, cela ne veut plus rien dire. Ne resteront que les dos ronds à faire ronron, ceux qui "penseront comme" ou ne penseront plus... De toute manière Bayrou le redit à chaque réunion que ses adhérents ne sont qu’instrument méprisable à son entière disposition : il arrive systématiquement en retard d’une heure !

Ce qui m’inquiète le plus dans tout ça c’est la crédulité, le manque d’esprit critique des milliers d’adhérents, qui n’analysent aucun signe, et transforment tous les débats d’idées en dénigrement des personnes ! C’est vrai, que d’après ce merveilleux RI (art commission), en taux d’esprit d’initiative et d’apport de réflexion, donc en pertinence et en intelligence, pour seulement 5 personnes du bureau exécutif, ou 1 Bayrou, il faut tout de même 300 adhérents .

Ils sont vraiment trop cons ces 30 000 "collants" !

Malheureusement je crains que pour les citoyens intègres, le moment soit venu de quitter ce nouveau packbot, qui n’accostera jamais sur aucune terre promise. Il ne faut plus perdre votre énergie en vain.

Essayons de construire ensemble une véritable alternative politique ,celle que Bayrou nous avait fait entrevoir, mais qu’il sera incapable de mettre en œuvre.

» Pour un nouveau pacte politique

La réponse de Frédéric Lefebvre-Naré

Posté le 16 mai 2008, à 14h 40mn 02s
9 minutes

"De toute manière Bayrou le redit à chaque réunion que ses adhérents ne sont qu’instrument méprisable à son entière disposition : il arrive systématiquement en retard d’une heure !"

Comme OG l’a indiqué, lors du Conseil National, François Bayrou est effectvement arrivé tard, venant de l’Assemblée Nationale. A la réunion des adhérents le 8 mai annoncée à 14h, comme indiqué sur France démocrate, il est arrivé à 14h09. Une bonne moitié des participants, à vue de nez, sont arrivés plus tard que lui.

L’heure de fin était prévue à 18h, mais selon ce que j’ai lu, compte tenu du grand nombre de questions et propositions des participants, il a accepté de prolonger la réunion jusqu’à 21h.

La réponse de Claire M3T

Posté le 17 mai 2008, à 17h 28mn 15s
9 minutes de retard pour 1 fois contre 9 h00 pour 9 fois

Contente de voir que François Bayrou a été à l’heure au moins une fois avec ses adhérents ! Parce que c’était une réunion informelle peut-être ?

Mais les exceptions ne font pas la règle ! Tandis que la règle du jeu fait le jeu !

Pourquoi vous ne regardez jamais la REALITE en face ?

» Pour un nouveau pacte politique

La réponse de miha

Posté le 14 mai 2008, à 18h 49mn 48s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

encore une fois bravo pour ces infos !

question : quelle version de RI a été adoptée ?

nous en étions à la version 4 ?

où consulter cette version ?

Si la proposition de modalités d’élection du conseil départemental est restée celle d’un srutin de liste : nous sommes fichus dans mon département et dans bien d’autres.

Posté le 14 mai 2008, à 19h 10mn 58s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Les département sont verrouillés avec les modalités votées ce matin les adhérent(e)s lambda n’ont aucune chance de pouvoir concourir, faudra soit avoir commencé la politique à 14 ans dans les jeunesse de je ne sais quoi et avoir 20 ans de militantisme avec le réseau qui va avec, soit être un élu/notable influent pour réunir les colistiers nécessaire. Une petite minorité était pour la possibilité de liste incomplète respectant la parité mais sans seuil minimum, mais tu penses bien que la majorité présente, en grand démocrate ne veut surtout pas s’encombrer de concurrent lors de ce scrutin. Le fameux Childéric Muller argumentant que sans seuil, on risquait de se retrouver avec une multitude de groupuscule, merci pour les groupuscules.

A si, pour les adhérent(e)s lambda, reste la solution de faire allégeance à l’une des deux catégorie cités ci-dessus, en mettant de coté un certain nombre de choses.

Petite précisions sans importance, nous n’étions pas 300, 200 maxi, à mon humble avis. Et de un certain nombre de conseillers ont quitté les lieux avant midi, je n’ai vu qu’une conseillère national de mon département.

Rémy DAILLET-WIEDEMANN qui était à coté de moi et avec qui j’ai pu faire connaissance, a pris pas mal de note, je suppose que l’on va avoir le droit à un compte rendu détaillé aussi.

» Farid L

Posté le 14 mai 2008, à 18h 18mn 45s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Farid Taha n’est pas le seul à être en colère, Isabelle Dorgeville et moi même avons quitté la salle à 12h00, tellement la mascarade devenait minable. Combien d’adhérent(e)s issus de la base parmi les conseillers nationaux présent, surreprésentations des élu(e)s et surtout tu oublis de dire que Farid Taha avait essayé le matin avant le travail sur le reglement de présenter une motion, il s’est fait d’emblée chahuté, persistant dans sa démarche, certains, trés grand démocrates se sont mis à crier " DEHORS ! " à son encontre.

Quant on souhaite relater les faits, on doit le faire objectivement et dans leur intégralité. Rémy Daillet a aussi essayer de faire en sorte que cette motion soit présenté au conseiller sans succés, trouvant face à lui le président de séance et une poignée de braillards.

Les quelques conseiller qui ont essayé de défendre des espaces pour les adhérent(e)s se sont quasiment toujours retrouvé le même rempart de vieux briscard qui n’ont aucune intention de faire de ce mouvement un mouvement où l’adhérent à sa place.

Pour exemple dans le nord (où je n’ai aucun projet pour le conseil départemental ) les adhérent qui voudront réunir une liste pour se présenter devront présenter 150 candidat en respectant la parité, un amendement à porter à 75 le nombre de colistier en acceptant le pricipe de liste incomplète, bon courage aux nouveaux quin’ont pas les réseaux nécessaire. Je peux leur dire que pôur réunir les 17 candidat(e)s pour le collège des adhérent, ce fut une galère sans nom.

Souriez, la démocratie progresse.

PS : un compte rendu commun avec Isabelle Dorgeville sera publié assez rapidement, je l’espère.

» Farid L

Posté le 16 mai 2008, à 00h 57mn 05s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

A la lecture du projet adopté, ce n’est pas 75 mais 87 colisitiers que les chtis candidat(e)s auront à réunir pour présenter uen liste.

@+

La réponse de chr !s

Posté le 14 mai 2008, à 17h 55mn 19s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

un double merci : pour le cr à chaud et pour l’administration de FranceDémocrate.

(je connaissais le coup de la panne de voiture, mais de l’effacement de vidéo pas encore. A quand une projection privée ? :))) à moins que tu ne gardes cela pour tes aïeuls "j’y étais les enfants !?!" )

La réponse de Fotini

Posté le 14 mai 2008, à 17h 50mn 46s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Je trouve cela triste que des gens qui ont tout pour être intelligents en viennent à se comporter de la sorte. N’est pas coluche ou Desproges qui veut ! On peut être acerbe mais élégant.

La réponse de tamino

Posté le 14 mai 2008, à 18h 00mn 49s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

@Fotini . Il ne faut pas mélanger les genres. Que viennent faire ici Coluche ou Desproges ? Il s’agit d’idées, j’ai même envie de dire "idéaux". Que la perception d’un idéal blessé, voire trahi, aboutisse à ce type de réaction ne me choque pas, même si je n’approuve pas la méthode employée. Je la préfère nettement à celles des CN qui ont approuvé ce RI et qui pleureront lorsqu’ils en découvriront les incohérences.

La réponse de Fotini

Posté le 14 mai 2008, à 22h 19mn 22s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

C’est Farid lui-même qui les a cités sur son blog ces derniers jours pour justifier son attitude. Je n’invente donc rien.

La réponse de RENENESTOR

Posté le 14 mai 2008, à 17h 17mn 40s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Salut OG et merci pour tes infos : je pense que " quasi majorité " est une coquille ?

La réponse de tamino

Posté le 14 mai 2008, à 16h 54mn 15s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Je n’approuve pas spécialement la réaction théatrale de Farid mais l’attitude très provocatrice de Bayrou jeudi 8 n’a pu qu’aviver la déception face à un processus qui fait du MoDem un parti aussi structurellement conservateur que les autres. Pour le premier parti du 21è siècle, on attendra un peu.

La réponse de DAURES 12

Posté le 14 mai 2008, à 17h 45mn 16s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Merci pour l’info, les bases sont créées ,c’est bien ; alors maintenant avançons ;que ce qui tirent en arrière comme des anes restent chez eux !!!

La réponse de tamino

Posté le 14 mai 2008, à 18h 13mn 58s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

@Daures12. Un grand démocrate, en apparence, ce Daures 2. Allez, on vous la resortira le moment venu.

La réponse de DAURES 12

Posté le 14 mai 2008, à 18h 25mn 48s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Quand un texte , une délibération est voté , on l’applique ; les discutions sont finies,donc on avance TOUS ensembles .

La réponse de KAMMERER Pascal

Posté le 14 mai 2008, à 20h 33mn 36s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Merci pour cet article, qui me semble toutefois pas très objectif. J’attendrais d’avoir le texte sous les yeux et un compte-rendu des débats avant de m’enflammer. Mais également la version des faits du protagoniste attaqué ici. C’est quand même stupéfiant comment on peut être cloué au pilori lorsque l’on exprime un autre avis ! Pas très démocrate tout ça...

» Essonne en Mouvement

La réponse de Nicolas Mauduit

Posté le 14 mai 2008, à 22h 18mn 55s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Oui, je ne connais pas assez les deux protagonistes pour savoir si l’ouverture de la séance du 8 mai était provocatrice, maladroite (fatigue de part et d’autre ?) ou partie émergée d’un contentieux plus ancien, mais a posteriori je comprends - sans l’excuser - cette tentative de blesser après l’avoir été quelques jours plus tot. C’est d’autant plus regrettable que cela fait le jeu des adversaires, alors que, il faut bien le reconnaitre, et François Bayrou l’a rappelé jeudi dernier, si un parti ne tient que par son reglement interieur il n’ira pas loin. Je m’etonne qu’à défaut de trouver un moyen terme qui aurait satisfait tout le monde, au moins une sortie honorable n’ait pu etre menagée pour eviter de donner cette image.

La réponse de L’hérétique

Posté le 14 mai 2008, à 23h 15mn 26s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

Ce qui me fait doucement rigoler, ce sont les hommes seuls aux egos surdimensionnés qui veulent avoir raison contre tout le monde, et qui ne supportent plus les décisions majoritaires quand elles ne leur conviennent pas. Après avoir braillé pendant des mois et réclamé plus de démocratie, il serait juste qu’ils aillent voir sous d’autres cieux , parce que je trouve qu’ils n’ont rien à faire au sein d’un parti démocratique. Quand on n’est pas capable d’accepter les résultats d’un vote, on ne vient pas faire de leçons de démocratie à tout le monde...

La réponse de Nicolas Mauduit

Posté le 14 mai 2008, à 23h 47mn 39s
Le règlement intérieur adopté : joie de la majorité et colère d’un seul homme

justement, une dimension de la dynamique qui porte François Bayrou et le Mouvement Démocrate est la défense des minorités (cf. proportionnelle au parlement, pour une "représentation plus juste des differents courants d’opinion"). Hegel n’a-t-il pas dit quelque chose comme l’homme seul (contre la foule) n’a pas necessairement tort ? J’ai l’impression que quelque chose m’echappe sur les raisons des crispations relatives a ce reglement interieur, comme si par defaut la mefiance etait de regle entre nous, et j’ai du mal a croire qu’elle resultent seulement de l’election un peu précipitée des conseillers nationaux en janvier... Le vrai rendez-vous sera lors de des prochaines elections, avant les recriminations prennent rapidement l’aspect d’un proces d’intention. J’espere que les conditions seront reunies lors des elections des instances locales pour que les resultats soient transparents et indiscutables, et que de plus elles soient l’occasion de suffisament se connaitre pour effacer, autant que faire ce peut, cette mefiance contre-productive qui semble perdurer (rassurez-vous, je ne suis pas totalement naif, mais j’estime que la vigilance ne doit pas pour autant nuire au but commun).

» http://tous-nogentais.blogspot.com/

La réponse de Frédéric Lefebvre-Naré

Posté le 15 mai 2008, à 22h 46mn 36s
Suppression d’un commentaire de Claire M3T

suppression d’un commentaire comprenant au moins une attaque personnelle (Cf. néthique - lien dans la colonne de gauche).

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour