« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

Marielle de Sarnez co-invente, avec 300 militants réunis, l’organisation matricielle du MoDem

, 9 mai 2008

Vu 6134 fois | 17 commentaire(s) | Noté 4.8/5 par 05 votant(s)

Une organisation "matricielle" : c’est-à-dire d’un côté la "pyramide" des hiérarchies départementales, de l’autre des réseaux nationaux de correspondants départementaux par fonction - réseau des référents internet, réseau des référents projet…

"Organisation matricielle" ? Ça veut dire que chaque responsable est relié à une hiérarchie locale d’une part, et d’autre part à un réseau transversal, fonctionnel, souvent pour travailler sur un projet commun.

François Bayrou a bien entendu, disait-il le 8 mai aux militants rassemblés pour discuter règlement intérieur, les "groupes" qui lui "disent : l’organisation pyramidale, un peu type XXème siècle, UMP, correspond davantage au combat électoral, et l’organisation horizontale correspond davantage à la contribution dans le domaine des idées. Cette réflexion est intéressante," estimait-il.

Dans les statuts du MoDem, il y a l’ébauche d’une organisation de ça : il y a à la fois des Mouvements départementaux et des Mouvements thématiques. Mais depuis, pas grand-monde n’a créé, à ma connaissance, de Mouvement thématique, et la façon dont ils s’articuleraient aux Mouvements départementaux n’est claire pour personne.

Ainsi, toujours le 8 mai, François Bayrou déclarait-il : "Tout le monde me tympanise avec les Mouvements thématiques, mais je ne sais pas ce que c’est".

Un Conseil d’Internet
représentant les départements

Mais il s’est passé autre chose le 8 mai - à propos de la "fédération internet".

Celle-ci, expliquait François Bayrou, tout en étant contrôlée de près par l’exécutif, doit fédérer les efforts des militants internautes. Une participante a alors proposé de doter cette Fédération d’ "un Conseil composé de chacun des Mouvements départementaux, leur représentants chargés d’internet".

Idée simple et élégante, immédiatement adoptée : on réunira sans doute ces cent référents une ou deux fois par an, ils échangeront leurs outils, leurs réussites et leurs doléances, on parlera… internet.

Les idées neuves, dans les réunions, ont deux destins possibles : être balayées d’un revers de main, ou être circonscrites. Celle-ci n’a pas été balayée par François Bayrou, et Marielle de Sarnez l’a fait échapper aussi à la circonscription.

En effet, quelques minutes plus tard, Marielle de Sarnez a fait observer que la même idée pouvait s’appliquer au projet : on pourrait réunir de la même façon les responsables projet des Départements, "là on invente quelque chose qui n’existe dans aucun autre parti politique".

Des réseaux nationaux
des référents départementaux
par fonction

Échanger les expériences, se rendre compte les uns aux autres, se fixer des projets communs, se réunir sur une thématique commune - c’est aussi échapper aux plaies des réunions politiques nationales, que sont les conflits de pouvoir et de préséance, et les échanges de "café du commerce" baptisés "discussions de politique générale".

La même idée s’applique donc à bien d’autres fonctions. Voici les fonctions qui me semblent à remplir au niveau local ; plus exactement, ce sont celles que j’avais proposées dans un précédent sondage sur ce site : toutes avaient été retenues comme nécessaires par plus d’un tiers des 50 répondants :
- Présidence et responsabilité juridique : leur réseau national, c’est bien entendu le Conseil National, où les Présidents sont réunis ;
- Secrétariat : tenue de compte-rendus, diffusion aux adhérents des invitations, informations et actes
- et Trésorerie : secrétaires et trésoriers réunis travailleraient ensemble efficacement sur l’organisation formelle, juridique et financière des Mouvements ;
- Recrutement : campagnes à destination des non-adhérents : quelle efficacité auraient des campagnes s’appuyant sur l’expérience de 100 "recruteurs" départementaux !
- Relations presse : obtention d’espace média, diffusion des communiqués : le Conseil des correspondants serait un moyen idéal de professionnaliser cette fonction qui en a besoin chez nous comme chez d’autres ;
- Institutionnel : contacts avec les responsables institutionnels, lobbies, élus, réponses à leurs questions : là aussi il y a besoin de technicité comme de tuyaux ;
- Opinion : réalisation et utilisation d’enquêtes sur les attentes et opinions des citoyens : quelle force aurait le brain-storming de 100 personnes chacune à l’écoute de l’opinion dans les 100 départements, les RG seraient loin derrière ;
- Études et projet, comme le propose Marielle de Sarnez ;
- Site : tenue à jour d’un outil web permettant aux adhérents et responsables de communiquer et publier leurs informations : c’est le Conseil internet proposé par la participante ;
- Arbitrage : conciliation en cas de litiges, avant recours éventuel au niveau géographique supérieur car là encore on a besoin de méthodes… et de circulation d’information ;
- Formation des adhérents pour la démultiplier d’un facteur 100…

Cela ferait beaucoup de réunions ? Même pas : la Conférence Nationale annuelle permettrait de les tenir en parallèle. On y ferait ainsi un travail efficace. Non ?


PS du 13 mai :
- Quelques modifications de forme pour répondre aux commentaires selon lesquels l’article est peu compréhensible !
- L’idée exposée dans ce billet me semblait limpide, et n’avait suscité aucune objection (concernant internet et le projet), lors de la réunion du 8 mai… Mais elle ne se retrouve pas dans la v3 de règlement intérieur publiée par le siège. J’avais cru comprendre l’idée de "conseil" de la fédération, composé des responsables départementaux, comme instance d’orientation, de délibération, de diffusion, de ce que réalise concrètement la fédération sous la responsabilité de son exécutif (nommé par le Bureau exécutif national). En fait, dans cette v3 (comme dans la v4, à jour ce 14 mai - RePS), les deux niveaux ont été fusionnés : la "fédération est placée sous la responsabilité d’un comité de modérateurs choisi parmi les responsables Internet des Mouvements départementaux et désigné par le Conseil national pour une durée de six mois." Ce système me semble restreindre au lieu d’élargir.

Selon l’aide de SAP : "Dans une organisation matricielle, une structure verticale s’associe à une structure horizontale. À ce niveau, les principes du reporting fonctionnel et de la hiérarchie présentent des intersections. Les points d’intersection sont les postes."

Selon mes notes, comme les citations qui suivent. Seul le prononcé ferait foi

Noté 4.8/5 (05 votants)

La réponse de pionnier

Posté le 12 mai 2008, à 11h 24mn 38s
Marielle de Sarnez co-invente, avec 300 militants réunis, l’organisation matricielle du MoDem

Enfin, comme certains l’ont avant moi exprimé, on découvre au MoDem des schémas organisationnels déjà connus et dont certains adhérents ont maintes fois fait état ! « organisation matricielle, réseaux maillés de compétences, lean,... » sont effectivement des termes que l’on devrait exprimer plus simplement non pas pour °être compris des masses" (horrible arrogance) mais parce que la langue francaise dispose de suffisamment de termes clairs, universels et sans ambiguité pour communiquer efficacement. J’avais, avant Villepinte, suggéré pour le moins la constitution d’ateliers flexibles qui, en fonction des problèmes et par reconfiguration des équipes y travaillant, plancheraient sur différents sujets, non seulement en cas de problème mais aussi pour anticiper, adapter en continu, pratiquer veille, controlling, R&D. Ces ateliers/matrices, sous condition que leur travail soit pris en compte et mis en application après accord, sont la plus intelligente des formules pour maintenir la dynamique et la flexibilité d’une structure pionnière moderne et démocratique. A côté du devoir d’excellence une telle construction offre l’avantage d’une minimisation des risques et la possibilité d’1 participation démocratique la plus vaste possible. Dommage qu’à l’exécutif jusqu’ici personne n’ait, semble-t’il, d’expérience entrepreneuriale ou organisationnelle et ait fait de l’organisation. le dernier des soucis. Conseils urgents : modifiez ou élargissez le bureau, formez au plus vite un premier groupe de travail thématique -internet- afin de régler la situation actuelle catastrophique qui fait que le fichier des adhérents est un cimetière . Il n’est pas actualisé et communiqué régulièrement aux responsables de groupes (sabotant tout le travail militant effectué), les adhérents attendent leur carte depuis un an pour certains et ne sont pas pris en compte dans les mailings, votes, etc. Au lieu de passer le temps à faire des discours poliltiques stériles (puisque pour l’instant l’organisation ne fonctionne pas), penchez-vous sur ce point stratégique sans lequel tout va s’effondrer. Ce n’est pas uen question de moyens financiers mais de sens pratique . Réalisons un annuaire de compétences des ahdérents dans lequel il sera possible de puiser pour constituer des groupes/matrices/ateliers en particulier pour la gestion des banques de données, les outils de communication, etc. J’aurais d’autres sujets urgents à évoquer en matière d’organisation et concernant les adhérents hors France d’ailleurs paradoxalement désignés sous le sigle Mouvement des francais de l’Etranger alors qu’ouvert aux non francais !) mais je ne veux pas allonger ici mes commentaires. Je reste à votre disposition pour les aborder et rechercher des solutions plus qu’urgentes. En tout cas merci d’avoir lancé un débat. Il faut maintenant aller plus loin et passer à la mise en pratique.

La réponse de Frédéric Lefebvre-Naré

Posté le 12 mai 2008, à 11h 52mn 11s
adressez-vous au MoDem !

"Je reste à votre disposition pour les aborder et rechercher des solutions plus qu’urgentes."

Félicitations, "pionnier", pour votre disponibilité ; pensez à en (re) faire part aux instances locales / nationales / thématiques du MoDem !

(Je saisis cette occasion de rappeler, car cela ne semble pas évident pour tous les commentateurs, que le journal France démocrate est indépendant de toute autre organisation ou parti, même si, notamment ces temps-ci, on y parle beaucoup du MoDem !).

La réponse de Danièle Douet

Posté le 12 mai 2008, à 17h 56mn 57s
Merci Pionnier !

Merci de votre contribution :-)) On pourrait vraiment unir nos expériences et compétences à ce niveau à travers tout le pays. Vous pouvez me contacter, c’est avec plaisir que je vous répondrai. Frédéric vous donnera sûrement mon adresse mail.

La réponse de laurent Watrin (rien à cacher, pas comme les "courageux" anonymes)

Posté le 23 juillet 2008, à 01h 51mn 09s
Marielle de Sarnez co-invente, avec 300 militants réunis, l’organisation matricielle du MoDem

La mise en pratique est assez simple : t’es convaincu, t’es MoDem, t’as des compétences, tu seras porte-parole et organisateur là où la parole collective pourra être portée par ta parole personnelle. C’est pas plus compliqué. que ça Chacun est important, voilà le fondement de cette pratique d’organisation (je suis ravi de ne pas employer de mots anglais...). Bref, c’est du personnalisme appliqué à la politique. Autrement dit, tout le contraire de ce que font les autres partis français... Mais le MoDem ne le réalise pas encore. Y’a du boulot, mes amis !! Surtout que certains "anciens" UDF voient cela d’un oeil un peu torve, voire carrément mauvais (pardon, je suis politiquement incorrect ; ho ! le vilain !!!)

» Bougez les lignes !

La réponse de europium

Posté le 11 mai 2008, à 11h 47mn 42s
Marielle de Sarnez co-invente, avec 300 militants réunis, l’organisation matricielle du MoDem

je ne crois pas à l’idée d’avoir une FI composée par une centaine de représentants des mouvements fédéraux. comment seront-ils nommés vu que la majorité des adhérants ne se connaissent dans la majorité des mouvements fédéraux. déjà la il y a un problème. vu le RI dans sa globalité, n’indiquant aucune organisation type, aucune obligation claire envers les adhérants, je doute que cela ne fonctionne pas mieux par le futur. il y a plein de bonne intentions comme dans tout règlement, mais rien de réellement concret. dans les mouvements fédéraux qui fonctionneront au ralenti, un projet de de FI comme certain ont tenté en vain de défendre aurait pu permettre à des adhérants très motivés de s’impliquer davantage dans la vie du parti tant sur le plan organisation que sur le fond du projet. mais bon cela n’a pas été retenu. ceci pose réellement de la question de l’engagement à long au sein du Modem si on est pas en adéquation avec son mode de fonctionnement.....au sein duquel il existe peu degré de liberté réelle et constructive....

La réponse de marie laure

Posté le 11 mai 2008, à 09h 19mn 20s
Marielle de Sarnez co-invente, avec 300 militants réunis, l’organisation matricielle du MoDem

Tellement emballant de reparler de cela alors que c’était déjà à l’ordre du jour des débats il y a un an et que cette organisation fut la base de nos réflexions pendant des semaines ! Recommencer sans cesse à réinventer le fil à couper le beurre finit par être lassant :( ... J’admire ta neutre sérénité Frédéric :))

» le fil à couper le beurre

La réponse de écrevisse à yeux clairs

Posté le 11 mai 2008, à 16h 50mn 49s
Marielle de Sarnez co-invente, avec 300 militants réunis, l’organisation matricielle du MoDem

Autant profiter des 2 jours à venir. A vous revoir.

» Les Saints de Glaces

La réponse de Danièle Douet

Posté le 9 mai 2008, à 23h 27mn 12s
organisation matricielle du MoDem

Absolument d’accord avec l’ORGANISATION MATRICIELLE pour le MoDem.

Cette organisation matricielle, c’est absolument ce qu’il nous faut. Un très bref descriptif pour ceux qui ne connaîtraient pas :

Organisations matricielles En principe, c’est l’organisation parfaite. Une hiérarchie est « fonctionnelle » et garantit que chaque type d’expert dans l’organisation est bien entraîné et évalué par un responsable qui est un super-expert dans la même branche. Les matrices sont les seules organisations connues qui peuvent régulièrement créer des produits complexes techniquement comme des avions et leurs moteurs. L’utilisation de l’Internet, permettant l’accès immédiat de chaque entité aux informations communes, facilite ce mode de fonctionnement.

Les organisations matricielles coexistent avec les organisations hiérarchiques.

Dans une organisation matricielle, une structure verticale s’associe à une structure horizontale. Les points d’intersection sont les postes.

Pour améliorer de manière continue ce process, il existe la technique du "lean" que je souhaite aussi voir mise en oeuvre dans notre Mouvement : 1) Un problème apparaît, sa résolution donne lieu à une amélioration, 2) cette amélioration met en évidence un nouveau problème jusque là caché, 3) sa résolution entraîne une nouvelle amélioration... Et cela ne s’arrête jamais…………….

Pour avoir assisté à la réunion du 8 mai jusqu’à 18h - à cause de mon train de retour - je pense que nous commençons à découvrir en tant que Mouvement politique ces outils que l’industrie la plus performante pratique depuis pas mal de temps. En cela Marielle a raison lorsqu’elle dit :

"là on invente quelque chose qui n’existe dans aucun autre parti politique".

Je suis persuadée que nous sommes sur la bonne voie dans ce domaine.

»

La réponse de chr !s

Posté le 10 mai 2008, à 10h 57mn 41s
organisation matricielle du MoDem

Lean....ouaip...à voir....quoique :)) Nous sommes bien sur un management des Valeurs depuis la construction du Mouvement Démocrate.....et avec une organisation matricielle, il y a, en plus de la prise en compte des besoins Internes, la prise en compte des besoins Externes. Prendre en compte est différent de Rendre Service rapidement. (comme dans un management agile ou lean "management")

Les Besoins Externes nourrissent les besoins Internes Tout en Faisant croître les Valeurs . (voir lien ’Les Valeurs versus Services’l)

Autre avantage de cette ouverture, de ce passage d’une organisation à 1 Dimension à 2 dimensions (internet), C’est l’opportunité d’intégrer ENFIN les besoins de CAP 21......et passer à une organisation tridimensionnelle.

....3 dimensions avec une composante culturelle soutenant le tout, c’est le début de la définition d’une Economie Politique. non ? ;)

» Les Valeurs versus Services

La réponse de Danièle Douet

Posté le 10 mai 2008, à 15h 14mn 45s
organisation matricielle du MoDem

Absolument un immense progrès !

Tes doutes sur le "lean" viennent peut-être de sa pratique dans l’industrie. Depuis peu, il est appliqué dans des associations et administrations et leur fait faire un bond en avant au niveau fonctionnement et amélioration continue...

A suivre donc avec attention, mais cette réunion et les diverses propositions sont en effet très encourageantes.

La réponse de Marie-Anne Kraft

Posté le 10 mai 2008, à 17h 41mn 02s
organisation matricielle du MoDem

Bon, moi je comprends à peu près votre langage, que nous utilisons en entreprise (je travaille chez une multinationale financière, Calyon), mais je crains que la plupart des gens ne pigent que dalle ! Traduisez ce langage ! Il y a beaucoup d’intellectuels qui se comprennent entre eux au MoDem, mais il faut revenir à un langage simple et que la masse des Français puisse participer à nos dialogues. Définir "organisation matricielle" : groupes thématiques (par exemple sur l’économie et la croissance, le logement, l’université et la recherche, le codéveloppement, le développement durable, les finances publiques,...) organisés au niveau national, mais croisés (en relation) avec des groupes départementaux dans les territoires... Le Mouvement Démocrates a beaucoup d’idées et des militants motivés et de niveau intellectuel plutôt élevé. Ce qui lui manque, c’est une communication de masse, permettant à toute la population d’aller plus loin que ce que la presse grand public et les chaînes classiques diffusent sur ce que dit François Bayrou et son Mouvement Démocrate.

La réponse de Danièle Douet

Posté le 10 mai 2008, à 18h 21mn 16s
organisation matricielle du MoDem

D’accord Marie-Anne avec le fait qu’il faut parler à toute la population. Mais un groupe qui n’est pas correctement organisé ne pourra pas atteindre ses objectifs. François Bayrou a parlé de "commando", un commando doit être hyper-organisé. Et la meilleure organisation est l’organisation matricielle. J’en ai donné le lien sur wikipedia dans mon message encadré pour ceux qui ne connaissent pas, de même que pour le "lean". Ce sont certes des termes techniques, car il faut bien donner un nom aux choses, mais ils décrivent

1) un croisement entre une organisation verticale - hiérarchique - et horizontale.

2) L’amélioration continue. C’est-à-dire dès qu’un problème arrive, on le résoud et on parvient à un état meilleur qui permet à son tour de voir de nouveaux défauts qu’on élimine tout de suite, on monte une nouvelle marche et découvre d’autres problèmes que l’on résoud de nouveau. C’est le "lean", l’amélioration continue... Et nous en avons besoin pour former des commandos très bien équipés - en projets et propositions - et très bien organisés pour ne pas tomber dans la première embuscade et perdre ses troupes.

C’est tout simple, tu vois.

La réponse de chr !s

Posté le 10 mai 2008, à 20h 48mn 27s
organisation matricielle du MoDem

La cartographie est toujours plus sympa pour aborder un sujet d’organisation. ....il faudra mettre dans la hotte du père MoDem des logiciels de cartographie.

(entre nous :)) pourquoi n’y a t-il jamais de lien vers ton excellent blog ?)

» Et avec des cartes ?

La réponse de Frédéric Lefebvre-Naré

Posté le 11 mai 2008, à 09h 41mn 25s
Mendeleev

Merci pour le lien, rigolo et instructif !

La réponse de chr !s

Posté le 11 mai 2008, à 11h 02mn 28s
Mendeleev au 21 ème siècle

Oui. Cela évitera de sortir des MindMapping ou cartes heuristiques dans tout les sens pour cartographier ses idées. (on utilise bien des diagramme PERT pour le foot.....on pourrait aisément utiliser d’autres cartes pour expliquer les changements d’organisation)

La réponse de chr !s

Posté le 9 mai 2008, à 20h 21mn 15s
Marielle de Sarnez co-invente, avec 300 militants réunis, l’organisation matricielle du MoDem

Networking Attitude. Moi qui désespérait. La base est là, et elle doit rester saine ; le KM ou gestion des connaissance est un outil pour des Travailleurs du Savoir (des KWorkers). ....les individus ne doivent pas devenir des objets de la chaîne de management.

....en passant, cela m’a fait penser à un vieille article sur craowiki et le KM chez Danone.

La réponse de Papet

Posté le 9 mai 2008, à 23h 27mn 40s
Marielle de Sarnez co-invente, avec 300 militants réunis, l’organisation matricielle du MoDem

trés intéressant !!

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour