« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

Le Centre n’est pas viable ? Le Mouvement Démocrate l’est

C’est l’alternative crédible au parti conservateur

, 21 septembre 2007

Vu 1394 fois | 0 commentaire(s) | Noté 5.0/5 par 03 votant(s)

Pourquoi créer un mouvement démocrate en France ?

Premier constat :

François Bayrou a constaté et expérimenté la notion de Centre dans toutes ses contorsions depuis plus de 20 ans : le Centre n’est pas viable.
- d’abord parce qu’il se positionne par rapport à la droite et à la gauche,

Ensuite :
- le centre droit ne peut exister qu’en tant que supplétif de la droite,
- le centre gauche en tant que supplétif de la gauche.

Jamais, ni l’un ni l’autre ne seront majoritaires.

Second constat :

Beaucoup de démocraties modernes dans le monde sont organisées autour de deux pôles :
- Le pôle dit « conservateur » qui envisage une économie sans contraintes régulée par un Etat policier assez fort pour éviter les débordements : l’Ordre.
- Le pôle dit « démocrate » qui envisage une économie libérale (liberté d’entreprendre et loi du marché) régulée par un Etat minimum, et qui s’appuie sur le pari de la responsabilité des personnes.
- Et aux extrémités, une gauche révolutionnaire et utopique et une extrême droite, l’une et l’autre très minoritaires.

L’objectif démocrate :

Créer un mouvement démocrate en France, c’est l’objectif de pouvoir être majoritaire un jour, d’être l’alternance possible et crédible au parti conservateur.

Un mouvement démocrate couvrirait donc le champ des démocrates sociaux, démocrates chrétiens et sociaux-démocrates.

La philosophie d’un mouvement démocrate a été déclinée par François Bayrou :
- Faire confiance à la responsabilité et à l’intelligence des citoyens pour faire vivre une vraie démocratie (humanisme).
- Réduire le rôle de l’Etat omniprésent, renforcé au fil des ans par l’idéologie socialiste ou sécuritaire de droite (principe de subsidiarité).
- Reconnaître plus largement l’autonomie de l’individu et des collectivités locales ou groupements que les individus constituent entre eux.
- Garantir plus largement les libertés individuelles.

Plus une société est évoluée, plus elle évolue vers un tel schéma (États-Unis, Australie, Japon, beaucoup de pays européens…).

Vouloir réduire le mouvement démocrate au centre droit n’aurait pas de sens et ce serait revenir aux éternels errements du centre ; ce serait se condamner à de petits, petits accords électoraux pour obtenir des strapontins de la droite sans jamais pouvoir espérer devenir majoritaire.

L’espoir qu’a fait naître François Bayrou auprès de tous ces nouveaux adhérents du MoDem, c’est la création d’un mouvement large, fondé sur les valeurs démocrates, qui doit devenir majoritaire un jour ; il faut maintenant l’expliquer et pour cela, il faut un maximum de listes autonomes pour le faire exister. Refaire des alliances avec le parti conservateur, c’est nier le mouvement démocrate.

Ceci signifie qu’il faut savoir accueillir les sociaux-démocrates dans le mouvement.


Article publié ce 21 septembre sur le blog de l’auteur sous le titre Vous avez dit Mouvement Démocrate ?.

Noté 5.0/5 (03 votants)

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour