FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Perspective > Gilles Artigues : "les listes autonomes sont la seule façon de faire exister (...)

Gilles Artigues : "les listes autonomes sont la seule façon de faire exister notre Mouvement démocrate"

Allocution à la Convention municipale du MoDem ce 10 février

dimanche 10 février 2008, par FrédéricLN

Candidat à Saint-Étienne, l’ancien député était le premier orateur de cette Convention. Il a confirmé sa réputation de démocrate participatif ! Mes notes de son allocution.

C’est formidable de voir toutes ces listes autonomes qui se constituent un peu partout en France. C’est la seule façon de faire exister notre Mouvement démocrate.

J’ai eu des propositions très alléchantes pour partir avec l’UMP ou le Parti socialiste, mais nous aurions perdu beaucoup en force de conviction ! Ce mouvement nouveau, il faut le faire exister sur le terrain. Nous avons une génération nouvelle de candidats qui, je n’en doute pas, dans quelques semaines seront des élus.

Je remercie François Bayrou d’être en première ligne dans cette campagne municipale. Il sera un bon maire de Pau et expérimentera là ce qu’il veut faire pour la France. En 2012, élus, nous serons avec lui, parrains pour les prochaines élections.

Un point commun entre nos listes : la motivation, le souci d’associer largement la population aux décisions. À Saint-Étienne, je mets en avant le référendum d’initiative locale (applaudissements). Nous devons, François Bayrou y est attaché aussi, donner un vrai rôle à l’opposition, ne pas remplacer un système par un autre.

Un autre point commun, c’est que nous sommes ouverts à toutes les sensibilités : j’ai une liste avec des personnes de droite, de gauche, du Modem naturellement, hommes et femmes de terrain qui se retrouvent sur un projet.

Enfin, nous ne plaçons pas l’argent comme valeur essentielle de notre société (applaudissements ++). Nous l’avons dit à la présidentielle et aux législatives. Les Français se rendent bien compte qu’à ces élections, nous ne les avons pas trompés, et se rendent compte qu’il n’y a au Parti socialiste ni leader ni vision. François Bayrou reste un recours pour notre pays, ces élections municipales nous permettront de le dire avec force.

Bonne campagne à tous !


Voir en ligne : "La voix des Stéphanois"

Messages