FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Revue > Élections MoDem : gueule de bois ce dimanche matin

Élections MoDem : gueule de bois ce dimanche matin

Quasi-silence sur les blogs au lendemain du scrutin pour le Conseil National

dimanche 20 janvier 2008, par FrédéricLN

Scrutin "bâclé" et "copinage"

Je n’ai pas lu un mot d’auto-satisfaction sur ce premier scrutin interne, première expression organisée des adhérents Démocrates.

Je commencerai donc par une impression personnelle : le vote a été très sympathique au bureau d’Argenteuil, que je tenais à notre permanence. Merci à mes assesseurs, Rodia Tété (liste "Jeunes actifs franciliens") et Céline Croisé (liste "Val d’Oise pour un MoDem démocratique"). Passons aux avis indignés !

En Midi-Pyrénées, Françoise Rodet-Descomps s’indigne de la façon dont sa fédération départementale a organisé le scrutin : "« M.D. ! Ta démocratie fout le camp ! »… [les] personnes ayant bénéficié du système « copinage »,… pourquoi changeraient-elles ledit système ? … Il a fallu batailler … pour obtenir un scrutin à bulletins secrets [pour la constitution de la liste par la fédération] (cela ne semble pas être dans l’esprit du MD, nous l’avons vu à Villepinte !!!) … Mais une seconde liste a été constituée, … et à ma surprise, nous avons reçu un courrier appelant « démocratiquement… à ce que le minimum de voix se porte sur la liste [Midi-Pyrénées en Mouvement] »."

Dans le Nord, Emmanuel Meyza se méfie de l’initiative "Régions en mouvement", mais trouve que "le MoDem aurait gagné en démocratie … à donner du temps pour l’organisation de ce scrutin et créer ainsi, au travers d’une plus grande pédagogie, un contexte plus favorable à l’émergence de listes pertinentes et représentatives de notre Région. Rien ne pressait véritablement, le Collège des élus locaux ne sera constitué, en toute logique, qu’après les élections municipales de mars 2008. Par ailleurs, j’ai trouvé … regrettable l’émergence de listes composées exclusivement d’élus. L’idée même de présenter de telle liste revenait à trahir l’esprit des statuts adopté lors du congrès fondateur de Villepinte. Il n’a pas été créé un collège d’adhérents pour y retrouver des élus !!!"

Plus d’indignation encore sur le blog de Génération démocrate Essonne. Le taux de participation "serait de 13%. Un jeudi, sur un seul bureau de vote [pour tout le département], avec si peu d’informations ou si tardivement ... (Une dame très gentille pensait voter pour les investitures aux cantonales...) Est-ce vraiment étonnant ?". Génération démocrate Essonne parle d’ "organisation… totalement bâclée et biaisée pour favoriser la liste départementale menée par Nathalie Boulay-Laurent à la fois organisatrice (Présidente provisoire du Mouvement Départemental) et candidate."

Fragments de résultats provisoires :
les listes "officielles" souvent en tête

Un seul bureau aussi dans le Pas-de-Calais, mais six dans le Nord, avec 20% de participation. Farid Lakel donne les résultats pour le Nord [1] :
- 70% pour la liste Leturque (le même chiffre est donné par Agostino Populin),
- 23% pour Nord-Pas de Calais en mouvement,
- 6% pour Démocratie nouvelle.

Le site du MoDem Tarn-et-Garonne donne, sur 39 votants dans le département :
- 33 voix pour la liste Humanisme et Démocratie d’Agnès Sindou-Faurie (dont le blog attend pour demain lundi les résultats officiels),
- 4 voix pour Midi-Pyrénées en mouvement,
- 2 blancs.

Aucune information sur les groupes Facebook des Adhérents sont notre force ou de Régions en mouvement.

J’ajoute mon grain de sel avec les résultats valdoisiens (l’un des huit départements franciliens) :
- 114 voix pour "Val d’Oise pour un Modem démocratique",
- 30 voix pour "Grand Paris démocrate",
- 24 voix pour "Ile-de-France en mouvement",
- 15 voix pour les "Jeunes actifs franciliens",
- 13 voix pour "Les adhérents sont notre force",
- 2 voix pour "MoDem Équitable",
- 1 voix pour la "Liste Val-de-Marne",
- 5 nuls.
- 204 voix soit 20% de taux de participation par rapport au fichier UDF+Modem.

Tous ces résultats sont évidemment provisoires, avant validation par les instances nationales chargées de l’organisation du scrutin.

Avec 18 votants en 3 heures à Argenteuil, j’ai eu tout le temps d’immortaliser nos trois candidats : de gauche à droite, Fawaz Kazma (militant européen et mandataire financier de la liste municipale) du "Val d’Oise pour un Modem démocratique", Rodia Tété (référente Jeune) des "Jeunes actifs franciliens", Christophe Hénocq (référent et tête de liste aux municipales) sur "Ile-de-France en mouvement".

Aucun n’était en position éligible ? Ça leur permettra de se concentrer à fond sur les municipales !

Enfin, 35 candidats ont sans doute été élus conseillers nationaux dans des fauteuils, puisqu’il étaient sans concurrence.

C’était l’opposé de celle d’Ile-de-France : entre 14 listes, il m’a semblé que certains des adhérents venus voter avaient du mal à s’y retrouver. Sans parler de ceux qui ne sont pas venus.


Voir en ligne : Résultats sur le site officiel



PS = d’autres résultats sur e-soutiens :
- Languedoc-Roussillon : liste Berta 59,6% ; liste Guccini ("En Mouvement") 21% ; Liste Espert 19%.
- Aquitaine : "la liste Aquitaine démocrate (Geneviève Darrieussecq) aurait 5 sièges, Énergie Jeunes (Pierre Braun) 1 siège, 100% Mouvement démocrate (Olivier Defossez) 2, Espoir démocrate (Augustin Olivar) 1".


[1J’avais écrit "25 à 40% de participation" après avoir lu trop vite son billet. oups ! Cf. son commentaire ci-dessous

Messages

  • 79,19 %

    Tout est dit !
    No Comment

    Farid LAKEL
    Coordinateur Région en Mouvement Nord Pas de Calais

  • Il est difficile de commenter les résultats tant qu’ils ne sont pas officiels. je suis un peu surpris que pour l’Île de France, le site du moDem indique que "tous les résultats ne soient pas parvenus" étant donné que le vote a eu lieu jeudi dans six départements sur huit et que tu es bien placé, Frédéric, pour savoir que ceux du Val d’Oise ne prêtent à aucune ambiguïté : tu en as toi-même publié le détail. S’agit-il donc des Yvelines dont les scrutin a eu lieu samedi mais dont les résultats étaient localement publics hier soir ?

    En tout cas, si les résultats définitifs sont ceux qui ont été relevés par nos amis lors des différents dépouillements, je crois que nous n’aurons a priori pas de critique véhémente à formuler sur ce scrutin, tout au plus une longue batterie de propositions à formuler pour éviter certains inconvénients et défauts lors des votes ultérieurs.

    Nous avons une opinion très précise du résultat et du nombre de sièges qu’il doit aboutir à attribuer à la liste "Les adhérents sont notre force" selon nos calculs.

    Nous avons choisi de laisser la commission travailler dans la sérénité sans troubler ses calculs par nos commentaires.

    Voir en ligne : jour-pour-jour

  • Mr Emmanuel Meyza que je n’ai jamais entendu pendant cette campagne, ni au cours des réunions du conseil départemental auxquelles je participe, se trompe en lachant ce commentaire suspicieux sur "Régions en Mouvement" et donc indirectement sur notre liste "Nord Pas de Calais en Mouvement".

    Pour son information, j’ai fait publier le 26 décembre 2007 sur le site la fédération du Nord un appel à candidature invitant tous les adhérent(e)s qui le souhaitaient à nous rejoindre pour constituer notre liste. Cet appel, je l’ai diffusé auprès de ma liste de diffusion qui comprend un certain nombre d’adhérents rencontrés au gré des réunions de travail ou publiques, et chaque colistier à fait de même avec la mention "A diffuser largement".

    J’invite donc Monsieur Meyza, à s’investir un peu plus dans la vie du Mouvement dans le Nord, apprendre à connaître les personnes qui s’y investissent avant de porter des jugements à l’emporte pièce. Et le prétexte des municipales et cantonales pour ne pas s’intéresser à l’interne, est pour moi irrecevable. Je suis impliqué à l’interne et dans les élections municipales de manière active, c’est vrai que c’est très prenant mais il faut savoir ce que l’on veut.

    En tous les cas les modalités de désignation des Mouvement Fédéraux (c’est comme cela que devrait s’appeler les prochaines fédérations) sont en cours d’élaboration. J’invite le plus grand nombre à s’investir dans ces groupes de réflexion pour que l’on ait une organisation digne de ce nom pour cette prochaine échéance. J’informe donc Mr Meyza, qu’une commission a été mise place par la Fédération du Nord sous la responsabilité de Sylvain Tranoy pour travailler sur cette thématique.

    • j’ai été candidat suppléant aux élections législatives dans la 24ème Circ du Nord. J’ai participé à des réunions de travail notamment celle sur les statuts et la synthèse des contributions des adhérents (Lesquin).

      Notre secteur se trouvant à 1h30 de Lille, nous avons trouvé judicieux entre adhérents de se répartir les tâches. Je suis parfaitement au courant de la formation de la commission de travail sur l’organsisation de la fédération nord, la première réunion prévue à Lille, s’est d’ailleurs finalement déroulée à St André le 16 janvier 2008.

      Par ailleurs, je ne pense pas que le droit d’expression est conditionné à un quota d’intervention et de présence au conseil fédéral ou ailleurs...

      Mais comme je l’ai dit "Je continue de poursuivre mon chemin de pensée au cœur du MoDem, libre et indépendant… Voilà la force du Mouvement Démocrate."

      Alors, oui et comme l’a dit François BAYROU à l’occasion de sa visite à St André suite aux élections législatives (j’y étais), il sera nécessaire d’apprendre à travailler ensemble de par la diversité des adhérents (anciens et nouveaux)... Alors oui, il est nécessaire que nous apprenions à mieux nous connaître...

      A vrai dire, j’aurai préféré un commentaire moin méprisant et plus pédagogique sur l’origine de Régions en Mouvement comme celui que j’ai eu via mon blog par un représentant de ce mouvement dans le département de l’Aisne.

      Emmanuel MEYZA

    • Le droit d’expression n’est pas lié à un quota d’intervention, je vous l’accorde. Mais pour moi, la liberté d’expression s’arrête où commence la rumeur. Quand je vous lis écrivant les mots qui suivent :
      " ..... « Région en Mouvement » qui plaidant un report des élections faute de manquer de temps pour constituer des listes, trouvait, cependant, ce même temps pour structurer un mouvement spécifique à ces élections et cela à une échelle nationale !!!
      Force est de constater que les listes « Régions en mouvement » n’ont pas manqué.
      On n’apprend pas à un singe à faire la grimace !!!
      C’est pourquoi, je ne peux croire en la spontanéité revendiquée par les adhérents de ces listes…..."

      Vous ne pouvez pas m’accuser de tenir des propos méprisants quand je vous demande simplement d’argumenter les vôtres. Je ne fais que la démonstration que vous tenez ces propos sans avoir l’information complète de ce qui s’est passé (ce qui est nécessaire pour porter un jugement). Je ne vois pas ce qui vous autorise à douter de notre spontanéité.

      Le fait que les nouvelles technologies , un engagement sans failles, nous aient permis de nous fédérer rapidement ne doit pas, pour autant, vous permettre de remettre en cause notre intégrité.

      Pour conclure, il me semble important que vos commentaires soit appréciés à leur juste valeur.

      Bien cordialement,
      Au plaisir de vous rencontrer et de faire votre connaissance pour que nous puissions unir nos efforts pour la construction de notre mouvement démocrate.

      Farid LAKEL

  • Juste un mot pour "balancer" ces propos : En Lot-et-Garonne, nous avons organisé ce scrutin dans nos 3 villes circonscription, grâce à la mobilisation de nos adhérents. C’était la première fois pour notre famille politique que les votes étaient répartis dans le département. Nous l’avons souhaité pour aller au plus près de nos adhérents, dialoguer, échanger, et nouer les contacts qui seront vitaux dans les campagnes électorales à venir.

    Nous avons eu le même nombre de votant que pour notre dernière assemblée générale et la constitution du Conseil Provisoire, ce qui montre que ce scrutin à mobilisé nos adhérents. 4 listes étaient en présence, elles finissent avec 38%, 34%, 19% et 9%.

    Pour ma part, je suis satisfait que la démocratie interne vive est s’exprime. C’est le défi de tous. Les critiques sont utiles, à conditions que tous nous engagions dans la construction.

    En lien, quelques nouvelles Lot-et-Garonnaise sur ce scrutin, et autres choses...

    Bien à vous,
    Patrick Beauvillard
    Président du Conseil provisoire
    Mouvement Démocrate Lot-et-Garonne

    Voir en ligne : Lot et Garonne : Nouvelles du 20 Janvier

  • J’ai reçu la documentation 2 jours avant le scrutin, donc je n’ai pas eu beaucoup de temps pour me documenter davantage sur les blogs des 14 listes de l’IdF...
    Aussi, pourquoi avoir organisé ce scrutin sur une seule journée (jeudi pour Paris) ? Pourquoi ne pas avoir prévu deux jours, en ajoutant le vendredi, jour où les gens sont plus disponibles, sachant que le bureau de vote n’était pas à proximité et que le scrutin n’était pas si urgent que ça ? Je trouve cela décevant.

  • Je vous invite simplement à prendre connaissance (avant que le message soit effacé, ainsi qu’il m’est arrivé) d’une "lettre à F. Bayrou" rédigée par Nicole Jouan, élue au CN en Bretagne, qui considère le présent scrutin comme une imposture, en raison de l’importance des irrégularités.
    Un seul commentaire : j’apprécierais que les autres élus au CN, qui connaissent des irrégularités et malversations du même genre, aient ce même courage.