« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

Le MoDem Val d’Oise pour la démocratie locale comme interne

, 17 janvier 2008

Vu 2445 fois | 0 commentaire(s) | Noté 5.0/5 par 03 votant(s)

Ce lundi 7 janvier à 20h45, l’Assemblée Galette des rois commence sous le signe d’un roi sans couronne.

Il accueille les participants à l’entrée.

Il ouvre le discours du président départemental Guy Messager : "Si François Bayrou avait participé au second tour, il aurait été élu Président de la République"… et revient en conclusion : "Il n’y a pas de démocratie sans alternative au pouvoir en place …

La stratégie de François Bayrou est toute tracée : attendre que Nicolas Sarkozy finisse, par ses excès, par lasser les Françaises et les Français …

Je ne serais pas surpris qu’au lendemain des élections, François Bayrou voie arriver, dans ses rangs, des députés de toutes parts, et arrive ainsi à constituer un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale - c’est mon vœu le plus cher."

Mais on n’entendra plus guère parler du candidat à la présidentielle, et je n’entendrai pas non plus, de la soirée, les noms de ses concurrents d’avril 2007.

Les stars de l’AG sont dans la salle - 150 à 180 participants, soit un sur cinq des adhérents du département - et beaucoup se succédent à la tribune.

Défilé de candidats

Les candidats aux cantonales, dans 14 des cantons renouvelables, sont présentés avec leurs suppléants par Didier Kuhn, lui-même candidat à Cergy-Nord.

"Nous constituons une liste, qui se présentera sous le nom Réussir le Val d’Oise".

Les candidatures aux municipales sont présentées par Hervé Collet, coordinateur départemental provisoire et tête de liste à Eaubonne : 17 têtes de listes MoDem indépendantes, et 13 chefs de file du MoDem dans des listes plus larges.

Parmi les têtes de listes :
- "À Argenteuil, ville de plus de 1000 habitants - 10000 - 100000, Christophe Hénocq, qui paraît-il dans les sondages fait plus de 10%,
- Arnaud Gibert à Bezons, ville historique puisque pratiquement depuis le début du siècle cette ville est communiste, certainement cette fois-ci ils seront ’déboutés’ !
- À Cormeilles-en-Parisis, Geneviève Carriou, conseillère municipale… et à nouveau maire adjointe !
- À Eaubonne, 24000 habitants, … Hervé Collet, j’ai fait 12 ans de Conseil municipal… il y a 25 ans, mais ça va revenir !
- À Gonesse, Claude Tibi, dont la seule préoccupation est de savoir s’il passera au premier tour,
- À Louvres, Guy Messager qui en est à son 5ème ou 6ème mandat toujours au premier tour,
- À Sannois, Haïba Ouaissi dont ce sera le 3ème combat en un an après législative et cantonale avec chaque fois un score supérieur, cette fois ce sera 20… 30… 50% !
"

Hervé Collet annonce les 8 axes de la "Charte pour la ville" et donne rendez-vous dans 2 mois, pour une Fédération départementale qui comptera "plus de 200 élus, j’en prends le pari !".

Le 8ème des 8 axes, c’est la remise à plat de l’intercommunalité, et le président Guy Messager revient sur ce sujet : "le droit pour les élus de lever l’impôt, de voter des taux, doit être donné par le suffrage universel, et pas au second degré".

Il conclut par son conseil rituel aux candidats : "la seule vraie question à laquelle vous devez chercher à répondre, c’est comment vous voyez votre commune dans 10, 15 ou 20 ans ?"

Élection interne pour le Conseil National

Hervé Collet rappelle la procédure d’élection régionale des Conseillers Nationaux : 33 sièges pour l’Ile-de-France, scrutin à la proportionnelle. Trois bureaux de vote seront ouverts à Pontoise, Eaubonne et Garges (et finalement, un quatrième à Argenteuil), vendredi 18 de 18h à 21h. Une procuration maximum par personne.

14 listes ont été déposées : certaines sont transversales, thématiques, d’autres sont présentées par des instances départementales.

Le Val d’Oise représente 6% des adhérents d’Ile-de-France et craignait de ne pas être représenté du tout, s’il n’avait pas sa propre liste.

Pour la constituer, le MoDem Val d’Oise a organisé en décembre un scrutin préalable : Mario Richard a reçu le plus grand nombre de suffrages, et est donc tête de cette liste "Val d’Oise pour un MoDem démocratique", "représentative de la diversité des adhérents du département".

Il appelle ses colistiers à le rejoindre à la tribune.

J’anime enfin une demi-heure de débat, pendant lequel je n’ai pas pu prendre de notes !

Certaines questions portent sur l’élection interne et la diversité des listes. Haïba Ouaissi, de Sannois, présente "Grand Paris démocrate", liste à laquelle il participe.

Plusieurs valdoisiens font part de leur engagement sur "Ile-de-France en Mouvement", pour laquelle plaide Maître Vasseur, venu spécialement du lointain Paris (et ici en photo entouré d’autres "franciliens en mouvement" dont Christophe Hénocq et Eric Julliard).

Les Chartes municipale et départementale sont également discutées - et l’on retrouve les grands thèmes du MoDem et de la campagne 2007 : sur la place de l’Europe par exemple ; l’intercommunalité était la cible de critiques convergentes comme source de dépenses supplémentaires.

Après tant de sérieux arrive enfin l’heure salvatrice de la galette et du cidre… qui permet aux adhérents de se retrouver par coin du département, de faire connaissance parfois, plus souvent de mettre au point leur prochaine action pour les municipales.

Ici en photo, Argenteuil bien sûr.

après avoir été démise par la sénateur-maire UMP Lucienne Malovry, illégalement selon le Tribunal administratif

D’autant que… le lendemain, on a appris l’annonce de sa fusion avant le 1er tour dans la liste conduite par Christophe Dulouard (PS)

Noté 5.0/5 (03 votants)

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour