« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

(odieuse) discrimination (honte !)

Sexisme : le combat continue

, 20 septembre 2007

Vu 1303 fois | 0 commentaire(s) | Noté 4.0/5 par 010 votant(s)

Un jour, on se dit que cela suffit.

Jeanne-Louise Debré traitée, à longueur de coursives du Palais-Bourbon et de colonnes de Marianne ou du Canard enchaîné, d’ânesse basse du front. Philippine Douste-Blazy accusée de traîtrise, de perfidie féminine, d’incompétence de ménagère de plus de 50 ans. Jacqueline Chirac dépeinte ravaudant ses bas en buvant du thé mexicain avec son caniche devant « Amour, gloire et sumo ». Les sketches sur les permanentes et les corsages à boutons de Jacqueline Lang, les ricanements sur les collants rouges d’Edouarda Balladur, la teinture et les liftings de Jeanne-Marie Le Pen, l’insensibilité et l’absence d’instinct maternelle de cette pauvre Lionelle Jospin, les doutes sur la féminité de Mauricette Leroy, les carottes râpées et les talents culinaires de Laurène Fabius, les bottes moulantes d’Aline Juppé.

Quand en dira-t-on autant et sur le même ton sur les costumes croisés de Simon Veil, les rangers de Michel Alliot-Marie, les jeans de Marius de Sarnez, la logorrhée de Georges-Marie Buffet, la cohérence des propos de Christian Taubira, les frisettes de Rachid Dati ou les slips moulants d’Arlo Laguiller ? Pour ne pas parler de Ségolin Royal dont le machisme, la virilité de comptoir et l’autoritarisme de caserne ne sont jamais, au grand jamais, brocardés par des média aux ordres de la phallocratie internationale celto-maçonnique.

Ce sexisme manifeste s’apparente à du racisme déclaré. Il est un crime contre l’humanitée. Il contrevient à l’édit de madame Gayssot, aux lois sur la négation du gynocide, au politiquement korrekt, à la charte de l’OMS et de la FAO, au programme commun. Il suscite la récidive pédophile, les morsures par chiens d’attaque, les jeux olympiques à Londres, la croissance molle, la remise en cause des régimes de retraites spéciaux, la mort de Jacques Martin et la célébration de la Callas.

Mes sœurs, levons-nous ! Battons-nous !

Jacqueline Bugier

Noté 4.0/5 (010 votants)

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour