« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

» PACA

Une année de rencontres

, 31 décembre 2007

Vu 3079 fois | 2 commentaire(s) | Noté 4.7/5 par 06 votant(s)

Si je devais résumer mon année 2007 par un seul mot, je dirais : rencontres. Celle de François Bayrou et, dans son sillage, tant d’autres.

La première de ces rencontres, et celle qui comptera désormais dans ma vie, quoi qu’il arrive, c’est celle de François Bayrou. D’abord, par médias interposés, au travers de ses discours et des valeurs qu’il défend, puis en allant le voir pour "mon premier" meeting à Marseille, le 12 avril et enfin en l’approchant de plus près le 21 avril à Toulon, à la veille du 1er tour des présidentielles. J’ai eu la chance d’avoir réussi à le faire venir à Hyères le 30 mai, lors des législatives, et j’ai même été chargée de l’organisation de sa venue. Je l’ai revu, depuis, à plusieurs reprises, à Marseille, à Seignosse et plus récemment à Villepinte.

Nous avons échangé une correspondance dans laquelle je lui ai fait part, tour à tour, de mes enthousiasmes, de mes doutes, de mes mécontentements et également de remontées de la base. Il a toujours été à l’écoute. Il a très souvent pris la peine de me répondre.

Si j’ai une admiration et un respect profonds pour cet homme, je n’en suis pas moins lucide sur ses faiblesses d’être humain qui justement le rendent... humain ! Je ne saurais dire s’il a réveillé ou révélé en moi un sentiment plus citoyen, une volonté d’agir plutôt que de subir béatement la volonté des gouvernants. En tout cas, il m’a fait bouger en prenant conscience qu’on n’avait plus guère le choix !

Sillage

La plupart des autres rencontres découlent directement de la précédente : des proches de François Bayrou qui savent conjuguer le verbe écouter à tous les temps (je pense à l’un d’entre eux en particulier, qui est l’exemple même de la fidélité et de la loyauté).

Et bien sûr, tant d’autres rencontres dans le sillage de François Bayrou : un tas de petites fourmis qui ont oeuvré pour relayer le Projet d’Espoir sur le terrain, mais principalement sur le net et plus particulièrement sur le site officiel de campagne. Blogs et forums pro-Bayrou se créaient presque chaque jour.

Au travers de certains d’entre eux, j’ai rencontré des personnes incroyables, partageant les valeurs dans lesquelles je me reconnaissais. On a refait le monde bien des heures à pianoter sur nos claviers, les yeux rivés sur un écran complice ! Pour beaucoup de ces internautes-fous (dont j’étais et suis toujours !), l’envie de se rencontrer dans la « vraie vie » était devenue inévitable. Le point d’orgue de ces rencontres a été Seignosse, une véritable aventure humaine, de celles qui marquent pour très longtemps.

J’ai donc rencontré celles et ceux qui deviendront des ami(e)s pour toujours, ceux avec qui j’ai partagé des moments d’une rare intensité même s’ils ont été courts. J’ai découvert des "personnages", des hommes et des femmes avec des parcours, des chemins de vie, dignes de romans. Des gens simples mais purs, regardant la vie au jour le jour, n’ayant pas d’autre choix. D’autres aussi, de vraies "tronches", comme on dit à Marseille, avec des cerveaux à faire pâlir la banque de données de Google ! Des "tronches", oui mais, sans prise de tête !

Forum source

Mon coup de coeur va bien évidemment à mon forum "source", celui par lequel (presque) tout à commencé, celui qui a vu grandir ma fibre militante, celui où je retrouve mon "rocher" sur lequel je sais que je pourrai toujours me poser dans mes moments (fréquents) de doute, de ressentis contradictoires, d’envie de décompresser aussi avec ma bande de oufs !

Ce forum, le plus fréquenté aujourd’hui sur la blogosphère MoDem, a commencé un soir du 21 avril 2007, la veille du premier tour des élections présidentielles. La campagne officielle s’arrêtant jusqu’au soir du scrutin du 1er tour, le site officiel de campagne de François Bayrou devait suspendre son forum sur lequel nous étions des centaines à échanger depuis des mois.

Cette mise en sommeil imposée jusqu’à l’élection a donné l’idée à une internaute, Sofi (de Paris), de créer un petit skyblog pour continuer nos papotages oranges. Nous nous sommes donc retrouvés, une quinzaine de personnes au début, à nous arracher les yeux jusqu’à des heures avancées de la nuit, à imaginer et espérer la victoire de notre leader ! On y croyait tant ! Au bout de trois jours de souffrances oculaires, « notre Sofi » a ouvert... Les Bloggers de François. Et là...

J’y ai trouvé, jour après jour, mois après mois, des joyaux de la race humaine (ceux dont j’ai parlé plus haut sont principalement parqués dans ce lieu magique !). Je ne pourrais pas en citer un seul ou une seule, car il faudrait que je les cite quasiment tous ! Et nous sommes près de 300 ! Il est vrai que nous sommes "seulement" une cinquantaine d’assidus accros à nos retrouvailles journalières, mais il y a tant à dire sur chacun d’entre eux, on a tant partagé de moments virtuels et réels, qu’il me faudrait plusieurs pages de mon blog pour en parler ! Le mieux est d’aller nous faire une petite visite pour vous faire une idée . Mais je vous préviens, même en cas de bref passage, vous risquez de vous retrouver rapidement collés à nos basques jusqu’à la fin de vos jours, sans comprendre ce qui vous arrive ! Heureusement pour vous, Mère Sofi tient bien sa maisonnée, et prend bien soin de ses petits... donc pas de danger !

Retrouvailles

Pour finir avec cette belle année de rencontres, outre celles de passage, relations, clients, amis d’amis... il y a eu des retrouvailles.

De ces retrouvailles d’un passé qu’on croyait enfoui et oublié. Un passé qui nous rattrape et qui déboule si vite qu’il se retrouve au présent. Que le temps semble s’être arrêté. Que la mémoire s’ouvre étonnament sur des moments qui ont compté. Des retrouvailles qui chamboulent et qui perturbent quand on prend soudain conscience d’avoir laissé les années prendre le pas sur des contacts que l’on aurait pu ou dû garder.

C’est un mélange de délice et de souffrance que de retrouver certaines personnes après de si longues années ! Délice de moments de jeunesse, de souvenirs d’insouciance et de légèreté. Souffrance de moments qui ne sont plus. Mais le bonheur des retrouvailles est un vrai cadeau que l’on souhaite garder présent pour ne plus connaître...d’autres retrouvailles !

Décidément, cette année a été jalonnée de belles rencontres ! J’avais déjà la chance d’avoir beaucoup d’amis (ce qui coûte cher en anniversaires de dizaines !), mais là, c’est le jackpot ! Je suis de plus en plus riche !

Quand je pense à tous ces gens que j’aime (certains qui me lisent en sont et se reconnaîtront...), je me dis que si le bon Dieu m’a faite pitchounette, il a bien fait de me faire un bien grand coeur pour y loger tout ce beau monde !

Je vous souhaite à toutes et à tous, avec amitié et amour, une excellente année 2008 ! Qu’elle vous apporte le bonheur qui me rendra heureuse pour vous !

Noté 4.7/5 (06 votants)

La réponse de Marie-Anne Kraft

Posté le 1er janvier 2008, à 13h 43mn 35s
Une année de rencontres

Il m’est arrivé exactement la même histoire, qui a changé ma vie ! En fait je crois que cette histoire est arrivée à des centaines, voire des milliers d’entre nous, femmes et hommes. Cela s’appelle une histoire d’Amour. Le MoDem est une grande famille, unie par de vraies valeurs et, surtout, beaucoup d’Amour. Moi aussi j’ai trouvé en ce François Bayrou non seulement tout ce que je voulais exprimer, dans le fond comme dans la forme, et cette profonde humanité, et j’ai fait par l’UDF, puis le MoDem, des rencontres décisives, des amis pour la vie.

Un des problèmes de François Bayrou cependant, c’est que tellement de gens l’aiment si fort et l’idéalident, que cela dessert paradoxalement son image, prêtant à la critique du "culte de la personnalité", du "gourou avec sa secte", et qu’il ne sait parfois pas toujours répondre à cet Amour, le fuyant, le craignant, ayant peur de devoir le rendre en retour alors qu’il n’en a pas les moyens, alors qu’il devrait tout simplement l’accepter.

Posté le 1er janvier 2008, à 11h 48mn 19s
Une année de rencontres

Bravo ma belle F H ! surtout ne change pas. L’amitié en politique, c’est rare, donc précieux. Bises. gigi

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour