FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Entretien > "J’ai cherché dans l’annuaire, je suis allé sonner à la porte"

"J’ai cherché dans l’annuaire, je suis allé sonner à la porte"

Vidéo : François Bayrou sur son engagement politique

jeudi 13 décembre 2007, par Vidéos démocrates

Messages

  • Eh bien moi, quand j’ai adhéré, à l’automne 1981, il n’y avait même pas d’adresse dans l’annuaire. C’est en ouvrant le Quid que j’en ai trouvé une.

    Voir en ligne : jour-pour-jour

  • C’est début janvier 2007, dès le lancement du site www.bayrou.fr que tout a commencé pour moi. C’est là - à la recherche des programmes des candidats - que j’ai "découvert" F. Bayrou, notamment après avoir écouté son discours lors du vote de la motion de censure à l’Assemblée nationale :
    http://www.dailymotion.com/video/x3tx8_bayrou-partie-1
    http://www.dailymotion.com/video/x3trn_bayrou-motion-de-censure-partie-2

    Je me suis demandé pourquoi un tel discours n’avait pas été répercuté par les médias. Je n’en avais jamais entendu parler auparavant. Et j’ai constaté le silence pesant autour de sa candidature dans les medias... Ma rage a commencé...

    Depuis le 9 janvier 2007, j’ai commencé à crier fort pour me faire entendre, pour avoir du matériel à distribuer sur les marchés et autour de moi. Pas de réponse.... J’ai lancé un appel sur le net "Au secours ! On veut s’engager !" .... Silence.... Aucun UDF dans mon coin n’a bougé le petit doigt... long silence...
    Puis Nathalie Griesbeck, députée européenne, aujourd’hui candidate à la mairie de Metz, m’a enfin répondu. J’ai obtenu des tracts et ai commencé à tracter jusque tard le soir... dans les boîtes aux lettres, sur les marchés, à la sortie des cinémas et gares... là où les gens étaient nombreux... Dialogue avec les gens... bonheur de voir que beaucoup étaient attentifs... tristesse de voir qu’ils étaient résignés...

    Jamais auparavant je n’avais milité pour un parti politique, j’observais la vie politique de notre pays, sans trouver de famille...

    Et là, quelqu’un disait haut et fort ce que je pensais depuis si longtemps... Un coup d’oeil sur le site www.bayrou.fr m’a aussi interpelée.

    Car nous avions, F. Bayrou et moi, un livre en commun : "Die Jerominkinder", "Les enfants Jéromine", le livre qui a marqué ma jeunesse et m’a passionnée pour la langue allemande que j’ai étudié avant de partir vivre à Hambourg et y rester 27 ans. Voici d’ailleurs, ce que disait F. Bayrou :
    http://www.bayrou.fr/portrait/intime/bayrou-livre-prefere-290107.html

    Alors, j’ai décidé de m’engager pour que ce projet de société, de résistance à celui que l’on veut nous imposer contre notre volonté, puisse voir le jour en France et en Europe.

    Passionnante aventure...