FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Document > 2 décembre : premier mandat gagné par le MoDem depuis le Congrès

2 décembre : premier mandat gagné par le MoDem depuis le Congrès

24% pour la liste "Mieux vivre en Allemagne", élection partielle à l’Assemblée des Français de l’Étranger

vendredi 7 décembre 2007, par Florian Chiron

Voici les résultats de l’élection partielle à l’Assemblée des Français de l’Etranger en Allemagne du Nord (Hambourg, Berlin, Düsseldorf, Francfort) le 2 décembre 2007 :

Suffrages exprimés : 4.550
- Liste menée par M. Chapat, soutenue par le PS : 1.496 voix, soit 32,9 % ; 2 sièges
- Liste menée par Mme Urban, soutenue par l’UMP : 1.232 voix, soit 27,1% ; 1 siège
- Liste menée par M. Langlet, soutenue par le MoDem : 1.092 voix, soit 24% ; 1 siège
- Liste menée par M. Clave, soutenue par l’UFE : 730 voix, soit 16% ; 0 siège

Le scrutin de 2006, annulé suite à des irrégularités ayant conduit à la non distribution des programmes de la liste Langlet, avait donné les résultats suivants :

Suffrages exprimés : 3.908
- Liste menée par M. Chapat, soutenue par l’ADFE et le PS : 1.598 voix, soit 40,9 % ; 2 sièges
- Liste menée par M. Clave, soutenue par l’UFE : 1.081 voix, soit 27,7% ; 1 siège
- Liste menée par Mme Urban, soutenue par l’UMP : 922 voix, soit 23,6% ; 1 siège
- Liste menée par M. Langlet, indépendante : 307 voix, soit 7,9% ; 0 siège

C’est pour la liste Mieux Vivre en Allemagne, soutenue par le MoDem et des adhérents et élus de partis allemands, une grande satisfaction que d’avoir pu rehausser la participation électorale et se créer une place entre le PS, qui totalise 32,9% des voix (- 102 voix et -8 points en 18 mois), et l’UMP, qui avec deux listes en totalise 43,1% (-41 voix et -8 points en 18 mois).

Notre liste a su mobiliser son électorat, floué en 2006, et profiter de l’érosion importante du système bipolaire en présentant une réelle alternative.

Merci à tous les adhérents du Mouvement Démocrate et à tous les soutiens associatifs pour leur participation à cette victoire essentielle.

A noter qu’en 18 mois, M. Langlet et ses colistiers ont mené deux campagnes électorales et un recours victorieux au Conseil d’Etat sans dépenser plus que 200 euros et quelques faux frais, alors même que PS et UMP ont eu des factures cumulées avoisinant les 20 à 30.000 € chacune. Sans compter pour l’ADFE (PS) les frais d’avocat et autres dans le cadre du recours au Conseil d’Etat.

Pour l’AFE, les frais de campagne ne sont pas limités par le législateur, et il s’agit là d’une rupture du principe de l’égalité démocratique que nous ne manquerons pas de dénoncer, afin d’obtenir le plafonnement des dépenses de campagne comme c’est le cas dans toutes les élections nationales.

Jean-Marie Langlet, l’équipe de Mieux Vivre en Allemagne et le MoDem mettront leur victoire au service de la population, pour montrer qu’une alternative crédible existe désormais en Allemagne et dans le monde.

Communiqué au nom de l’équipe Mieux Vivre en Allemagne


Voir en ligne : mieux-vivre-en-allemagne.eu

Messages