FRANCE DEMOCRATE

Accueil > Méthode > Publier ensemble l’actualité démocrate

Publier ensemble l’actualité démocrate

mardi 4 décembre 2007, par Frédéric Lefebvre

Nous avons été onze à table, à Villepinte samedi soir, pour parler "médias démocrates", comme prévu. Et… prenons encore quelques jours de réflexion !

Le succès de France démocrate s’amplifie - avec 500 à 2000 lecteurs/jour, 250 articles et 350 brèves publiés par une quarantaine d’auteurs. Mais ça prend du temps, évidemment non financé, à ses éditeurs… Voir mon bilan après deux mois.

La réunion de samedi soir a permis d’échanger nos expériences - la plupart ne se connaissaient pas : Ludovic Traïkia de Démocrate Magazine, Antonin Moulart de demosweb (et son wikijournal spip), Éric Julliard de L’Avenir en VO, Cédric Augustin, Pascal Kammerer, Danièle Douet pilier de e-soutiens et quelques ami(e)s de longue ou fraîche date.

Les principales conclusions que j’en tire :
- Un média démocrate, c’est bien… Démocrate magazine est apprécié et demandé ; France démocrate est moultement complimenté…
- Ce qui vaut la peine, dans un média démocrate, c’est surtout l’information d’actualité ou les informations originales, plus que l’expression d’opinions, déjà surabondante sur les blogs et forums ;
- Il est légitime et nécessaire que l’éditeur fasse une sélection selon sa ligne éditoriale : ceci vaut pour les billets d’opinion envoyés spontanément au média, comme pour les billets de blogs qui peuvent être agrégés (comme dans la widgetbox MoDem), mais agrégation ne vaut pas édition et sélection ;
- Très peu d’auteurs pensent à envoyer de l’info fraîche (et bénévole) vers un média ; et faute de recettes (pour un support internet), pas moyen de rémunérer une rédaction pour aller à la recherche de l’info.
- Une solution a été suggérée par Cédric pour une formule coopérative "interblogueurs" qui ne demanderait à chacun que peu de temps : celui d’ajouter à son billet un mot-clé (tag) correspondant à une rubrique du média ou des médias participants. Et un comité de sélection coopératif derrière.

Au total, la situation ne m’a pas semblé assez mûre pour pérenniser France démocrate dans une structure associative formelle.

Prochaines dates : une interview de François Bayrou programmée pour cette semaine (croisons les doigts en touchant du bois), et le télédébat sur la fédération internet prévu samedi 8 décembre au soir.

Messages