« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

En lien

Tournée d’amendements de Démocrates en mouvement

Statuts du MoDem : dernière ligne droite

, 25 novembre 2007

Vu 4304 fois | 5 commentaire(s) | Noté 4.1/5 par 09 votant(s)

"Le réveil samaritain" est un bar à vin, mais les représentants du collectif "Démocrates en mouvement" ont préféré la bière, ce soir lors de leur troisième réunion dominicale. Son objet : des statuts démocrates pour le Mouvement.

Après avoir trinqué et eu une pensée pour les absents excusés, les participants - François Duran, Eric Julliard, Christian Delom, Marie-Laure Treton, Franz Vasseur, Virginie Votier, Farid Taha, Michel Hinard - ont constaté "des avancées" dans la 3ème version de statuts proposé par le siège. L’exécutif y engage sa responsabilité devant le Bureau. Bureau qui ne comprend plus que des représentants élus - ou cooptés - au sein du Mouvement. Et depuis la 2ème version, les adhérents doivent être consultés avant toute investiture.

Mais, déception : la semaine dernière, les Démocrates en Mouvement avaient produit, et proposé à François Bayrou, un texte complet de statuts, alternatif à l’actuel. Or la "v3" du siège reste bien éloignée de ces propositions alternatives - un des participants la qualifie même de " bouillie pour chats". Pour l’un des réseaux représentés ce dimanche, "pas question de voter des statuts qui donneraient au Président la maîtrise totale de l’ordre du jour des instances".

Et beaucoup de points restent renvoyés au Règlement Intérieur. Interrogé sur ce sujet, François Bayrou avait annoncé le 14 novembre que le Règlement Intérieur serait proposé à l’approbation du Congrès fondateur : en fait, il ne devrait pas être prêt pour cette date, selon les informations parvenues aux participants. Les Mouvements départementaux et thématiques - très peu décrits dans les statuts - se retrouveraient donc sans règle du jeu précise… ce qui peut inciter à la stagnation plus qu’au Mouvement.

La réunion ne met pas tout le monde d’accord sur tout : faut-il, par exemple, appeler dès maintenant les adhérents à élire leurs instances départementales (comme cela a été délibéré par le Conseil provisoire en Val d’Oise) ? D’autres préfèrent que ces débats internes soient reportés après les municipales.

Mais l’accord se fait sur une douzaine de sujets importants pour des amendements à proposer au Congrès - amendements qui restent à formuler :
- séparer l’exécutif et la représentation des adhérents (délibération et contrôle de l’exécutif),
- instaurer des droits de la défense dans le règlement des litiges,
- lutter contre le clanisme départemental,
- permettre aux adhérents de créer des sections locales comme thématiques,
- définir le calendrier de la transition dans les fédérations,
- instaurer un rapport politique et un rapport financier annuels des instances, soumis au vote des adhérents,
- garantir une formation aux adhérents,
- faire élire par les adhérents tous les membres des instances (suppression du collège d’élus élus par les élus, suppression de la cooptation, suppression des sièges réservés à l’UDF ou Cap21),
- réserver aux personnes physiques la qualité de membre du Mouvement,
- procéder aux investitures par co-décision entre adhérents et instances,
- reformuler plus simplement l’objet du Mouvement autour du "développement durable" et de la "démocratie".
- enfin, pour témoigner de la cohérence de leurs propositions, les Démocrates en Mouvement proposeront un amendement global, remplaçant le projet du siège par le texte complet qu’ils ont déjà envoyé à François Bayrou.

Reste beaucoup de travail dans les quelques jours qui restent : formuler ces amendements, les mettre en ligne pour permettre à chaque adhérent de cosigner ceux auxquels il souscrira, et… faire savoir tout cela !


3 minutes de vidéo sur la réunion ici.

Noté 4.1/5 (09 votants)

La réponse de phppdf

Posté le 27 novembre 2007, à 17h 29mn 09s
STATUTS REPRENEZ À ÉLECTION DU PRÉSIDENT

Reprenez vos statuts à : Élection du Président. J’entends souvent, “Nous soutenons le projet de F.B lors des présidentielles“,soit !. Mais quoi exactement exactement : La réforme sur l’organisation politique ? Si peu que celà ne changera rien. Les Choix de société ? Les incantations ne donnent pas de réponse. L’Économie ? Difficile de penser que l’exonération de charges des deux premiers salaires sera suffisante pour relancer quoi que ce soit. La France en Europe ? L’ancien projet de constitution c’est ransformé à “l’identique“ sous forme de traité à valider.

Je reste convaincu qu’il n’y aura pas de Mouvement Démocrate sans FB et vice et versa, sauf que les statuts en cours de rédaction ne permettront à personne d’avoir un débat de politique générale. Impossible d’appliquer les statuts pour qu’un autre adhérent soit candidat à la présidence du mouvement. L’UMP n’avait pas oseé ça à son congrès de 2006 (alors que tous savait le résultat du scrutin donnant Sarkosy Président). Si la discussion intéresse qu’il le fasse savoir je lui communiquerais un projet existant que FB ne veut pas aborder parcequ’il ne l’a pas écrit. Soit ! mais qu’il le déroule maintnant. Il n’y aura pas de mouvement sans projet d’envergure.

» STATUTS REPRENEZ À ÉLECTION DU PRÉSIDENT

La réponse de phppdf

Posté le 27 novembre 2007, à 13h 32mn 50s
Tournée d’amendements de Démocrates en mouvement

Les statuts tels qu’ils sont définis restent en l’état une pâle copie des statuts de l’UDF et “réservent“ un accès hyper règlement aux aparachticks UDF.Après quoi, la démocratie restera au vestiaire. Je suis persuadé que la majorité des adhérents MD n’en veulent pas. La dernière version des statuts indique qu’il est nécessaire d’obtenir un nombre définis d’adhérents pour un amendement, encore un subterfuge ! Faisons simple : Il y a 577 circonscriptions dans ce pays. Ma proposition : CONSEIL NATIONAL : 2 délégués par circonscription : 1 élu et 1 non élu soit au total un conseil national de 1044 conseillers. Tous les adhérents votent. Le président nomme 1 secrétaire départemental chargé de représenter l’administration centrale (Président) (TOUT LE MONDE EST AINSI REPRÉSENTÉ) BUREAU NATIONAL : Il y a 22 régions en France. Des 1044 conseillers nationaux sont issus : 50 conseillers : 22 élus et 22 non élus + 6 secrétaires départementaux présenté par le Président. COMISSION PERMANENTE : 12 CONSEILLER(E)S 6 PRÉSENTÉS PAR LE PRÉSIDENT ET 6 ÉLUS PAR LE BUREAU NATIONAL

Voici comment tout le monde peut-être représenté équitablement. Le reste c’est de l’intendance. Une idée dans l’urgence, mettons ce projet au vote et réunissons tous les adhérents (si il est adopté) pour se faire entendre avant qu’il ne soit trop tard. Philippe Poncet

» STATUTS DÉMOCRATE/CONGRÈS/URGENT

La réponse de billy

Posté le 26 novembre 2007, à 01h 27mn 17s
Tournée d’amendements de Démocrates en mouvement

bonsoir frédéric, nous sommes quelques uns et unes à avoir travaillé à partir de la version2. nous reprenons nos travaux actuellement à partir de la version 3 : vous pouvez y jeter un oeil ici : http://www.nonzone.com/modem93/viewforum.php ?f=34 à bientôt

La réponse de Etoile66

Posté le 26 novembre 2007, à 13h 37mn 01s
Je propose plutôt un rassemblement sur des textes communs et clairs...

Il n’est plus temps de comparer les versions différentes de chaque département.

Si chaque département envoie des demandes d’amendements au siège, ils auront un boulot monstre pour faire le tri et risquent de laisser passer des textes hyper-importants dans le lot. Certains diffèrent d’autres juste par quelques mots ou formules mais le sens est le même et l’objectif poursuivi également.

Il serait bien plus efficace de se rejoindre entre membres et militants du Mouvement Démocrate pour proposer des TEXTES communs sur les différents articles proposés AVANT le 28.

En tant que co-initiatrice du travail collaboratif sur e-soutiens et membre du collectif "Démocrates en Mouvement", je tente de réunir tous ces gens répartis sur le territoire national pour arriver à unir nos efforts et parvenir à des TEXTES communs.

Voici ce que j’écrivais il y a quelques minutes aux DEUX groupes :

Si nous ne sommes pas capables de parvenir à une vision commune s’exprimant dans des TEXTES COMMUNS sur les 25 articles soumis au débat, je crois que c’est à désespérer de l’avenir du Mouvement Démocrate que beaucoup ont déjà quitté avant le Congrès.

Il faudrait laisser de côté les égos et les querelles locales pour parvenir à s’unir sur l’ESSENTIEL.

C’est en tout cas ma démarche, car je n’ai AUCUNE ambition locale, mais plutôt l’ambition d’avoir un Mouvement vraiment DEMOCRATE.

Amitiés

Danièle Douet Etoile66

J’espère encore être entendue... avant le 28 au soir...

La réponse de Etoile66

Posté le 26 novembre 2007, à 14h 34mn 33s
Correction...

Je corrige la phrase ci-dessus, écrite très vite et non relue :

je tente de réunir tous ces gens répartis sur le territoire national pour arriver à unir nos efforts et parvenir à des TEXTES communs. Voici ce que j’écrivais il y a quelques minutes aux DEUX groupes :

Il faut lire : Voici ce que j’ai écrit au groupe de travail collaboratif sur e-soutiens avec copie à la coordinatrice du groupe Démocrates en Mouvement pour info. C’était un raccourci un peu équivoque, je rectifie donc...

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour