« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

Vidéos démocrates

Les rédacteurs de France démocrate sélectionnent sur LaTéléLibre, dailymotion, youtube..., des vidéos qui témoignent de la démocratie en mouvement.

"Un vrai mouvement démocratique pourrait être révolutionnaire, au sens le plus noble, dans la politique française"

Corinne Lepage à Marianne 2

, 13 novembre 2007

Vu 1584 fois | 1 commentaire(s) | Noté 5.0/5 par 07 votant(s)

"J’ai participé à deux réunions … Le projet de statut … n’est pas ce sur quoi nous nous étions mis d’accord … [C’est] un quasi copié-collé des statuts de l’UDF. … Le président [y] a tous les pouvoirs … On ne peut pas exiger de promouvoir la démocratie à l’extérieur si on ne commence pas par s’appliquer à soi-même les règles démocratiques. Dans un parti politique, … ça veut dire utiliser au maximum le système de l’élection.

Nous sommes énormément attachés à la collégialité … J’ajoute … que si moi-même et mes amis de Cap 21 sommes en politique, c’est pour défendre un projet de développement durable. Or, en l’état, je ne vois pas dans les grands objectifs … que se donne le Modem … cet objectif-là comme étant l’objectif majeur, celui qui englobe les autres."

Noté 5.0/5 (07 votants)

La réponse de Xavier Moreau

Posté le 13 novembre 2007, à 20h 52mn 47s
"Un vrai mouvement démocratique pourrait être révolutionnaire, au sens le plus noble, dans la politique française"

Je suis d’accord avec votre coup de G...car dans l’approche plutôt novatrice de la rédaction de ces statuts, rédigés rappelons-le collégialement et démocratiquement, on ne peut pas un seul instant considérer de modifications qui seraient oligarchiques...Que devient la MoDem attitude ? En revanche, je ne parlerai pas de révolution mais plutôt d’évolution. Ce qui est, à mon sens et tout en présentant les mêmes caractéristiques de changements prônés et la même détermination dans l’action, serait moins perçu comme une agression de langage en ses temps difficiles. Moins sujet à l’amalgame et à la polémique, je crois. Qu’en pensez-vous Madame Lepage ? En plus, vous feriez l’économie de devoir parler de noblesse...locution sommes-toutes, pour le moins assez malheureuse vous l’avouerez, et pouvant être ramenée à la révolution ! Pensées démocrates et écologiques. Xavier Moreau

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour