« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

En lien

» Élu

Retraites : Thierry Benoît souhaite une réforme du régime parlementaire

, 12 novembre 2007

Vu 1344 fois | 0 commentaire(s) | Noté 5.0/5 par 04 votant(s)

Dans une lettre publiée en réponse à un citoyen de sa circonscription, Thierry Benoît, député UDF-MoDem, prend position en faveur d’une réforme des régimes des parlementaires. En effet, comme il l’écrit clairement, il est favorable à une réforme de TOUS les régimes spéciaux. Voici sa lettre.

Fougères, le 08 Novembre 2007

Monsieur,

Dans une lettre ouverte adressée au quotidien Ouest France, vous m’interpelez au sujet de la réforme des régimes spéciaux de retraite des parlementaires.

Comme vous pourrez le constater en consultant mon site internet (www.thierry-benoit.fr), j’ai eu l’occasion de m’exprimer à maintes reprises sur ce sujet. Je suis favorable à la réforme des régimes spéciaux, y compris celui des députés et des sénateurs. Un certain nombre de dysfonctionnements, que d’autres appellent « privilèges », sont à reconsidérer.

En effet, un parlementaire détaché de la fonction publique devrait être affilié aux régimes de pension de l’Assemblée nationale et du Sénat sans avoir la possibilité de cotiser à son régime de retraite d’origine.

Par ailleurs, l’allocation d’aide au retour à l’emploi (A.A.R.E.) est certes nécessaire, mais elle doit correspondre à ce que l’on trouve dans le droit commun. Les élus ne peuvent demander aux citoyens de faire des sacrifices s’ils n’en font pas eux-mêmes.

Il est à noter que cette l’allocation repose sur le principe de solidarité entre les députés. En effet, une cotisation est prélevée chaque mois sur leur indemnité parlementaire à hauteur de 0,5 %. Cette cotisation est immédiatement reversée au Fonds de garantie de ressources des anciens députés qui la redistribue sous forme d’une allocation temporaire et progressive sur une durée maximale de trois ans.

Restant à votre disposition, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Thierry BENOIT


Voir aussi sur France démocrate la cause Facebook lancée par iPol et leur vidéo.

Noté 5.0/5 (04 votants)

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour