« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

En lien

La 1ère réunion MoDem Sarreguemines : quel bonheur !

, 7 novembre 2007

Vu 3704 fois | 1 commentaire(s) | Noté 5.0/5 par 08 votant(s)

Il est possible de se voir et de se découvrir, entre militants voisins. Nous avons découvert que nous étions tous sur la même longueur d’onde, pleins d’espoir et déterminés.

Nous avons eu, lundi 29 octobre au soir, notre première réunion MoDem à Sarreguemines, réunion pour la 5ème circonscription de la Moselle.

Quel bonheur !

Lever de rideau :
un coup de fil curieux

Pour que le compte-rendu soit tout à fait complet, je vous raconte une anecdote qui a précédé la réunion. J’avais invité tous les membres du MoDem par courriel, et par lettre pour ceux qui n’ont pas internet. Je n’avais reçu d’Anne Bello, responsable UDF-Mouvement Démocrate de la Moselle que les adresses des nouveaux membres, pas des UDF.

Juste après la réception de la lettre, une personne m’a appelée sur le numéro de portable que j’avais indiqué. Sa première phrase a été pour me demander assez brutalement où j’habitais ! La personne - un homme apparemment âgé, avec un ton assez agressif - refusait de donner son nom. Je lui ai répondu que je ne parlais pas aux interlocuteurs anonymes. Il m’a répondu qu’il connaissait F. Bayrou depuis très longtemps, mais qu’il ne me connaissait pas. Je lui ai parlé des élections législatives où j’étais candidate UDF-Mouvement Démocrate, il m’a répondu qu’il ne s’en souvenait pas, ayant été hospitalisé à cette période de l’année. Je lui ai demandé s’il était membre du Mouvement Démocrate, c’était le cas, et membre de l’UDF, il a répondu oui. N’ayant pas obtenu de moi mon adresse personnelle, il a raccroché après m’avoir tout de même donné son nom. J’ai été surprise de cette réaction, autant que de ne pas avoir reçu les adresses des membres de l’UDF pour pouvoir les inviter. Cette personne n’est pas venue à la réunion, à laquelle elle avait été conviée.

Maintenant, la réunion...

Une réunion, ça doit être près

Sur les 26 membres invités 16 étaient présents : ceux qui habitent le plus près de Sarreguemines. Tous ceux qui habitaient plus loin étaient absents.

Ce qui me conforte dans l’idée que les réunions thématiques de groupe au niveau du département, auxquelles nous avons été invités par l’UDF-MoDem, ne sont pas la bonne solution. Ces groupes sont très peu fréquentés, les gens ne souhaitant pas sortir si tard et si loin le soir.

La réunion a débuté à 19h30 - heure que tous les particpants ont également choisie pour la réunion suivante qui aura lieu le 19 novembre au même endroit. Nous avions mis les tables ensemble pour pouvoir tous nous voir, avions sandwichs et quiches, boissons.

Nous avons fait tout d’abord un tour de présentation, et avons constaté avec bonheur que tous avaient été séduits par le message de F. Bayrou pendant les présidentielles.

Nous étions TOUS sur la même longueur d’onde

Les participants venaient de Sarreguemines, Sarralbe, Bliesbruck, Hambach, Louperhouse, Puttelange, Rouhling. Âges : de 22 ans à plus de 60 ans. Les professions : de l’étudiant au directeur d’hôpital en passant par le journaliste, le gérant d’entreprise, les fonctionnaires territoriaux, travailleur social, juriste, artisans, comptable, informaticien, retraité...

La plupart n’avaient eu aucun engagement politique avant d’adhérer au MoDem, ne trouvant pas LEUR offre dans les deux partis qui se partageaient le pouvoir, mais tous étaient attentifs à la vie politique du pays. Certains venaient du PS, profondément et irrémédiablement déçus après leur engagement dans ce parti... sans aucune envie d’y retourner jamais, mais fortement séduits par le discours de F. Bayrou, dont plusieurs disaient : "Enfin un homme politique qui pense comme moi, qui exprime bien ce que je pense." Il apparaît que ce n’est pas l’adoration d’un personnage, mais bien plutôt le sentiment d’avoir ENFIN trouvé un "porte-voix" qui exprime NOS idées.

Il était étonnant et inquiétant de voir que dans le milieu social, le PS fait régner une omerta. Il n’est pas bien vu, tant de la part des enseignants pendant les études qu’en activité, de ne pas faire partie du PS lorsqu’on s’engage dans le social. Une participante relatait le fait qu’elle était plus ou moins boycottée car elle ne faisait pas partie du PS, et qu’une enseignante lors de sa formation avait déclaré qu’il était impossible de faire du social et d’être de droite !!! On voit bien le formatage intellectuel, la pensée unique qui règne en France.

Un autre participant relatait exactement l’équivalent à droite. Un étudiant en économie disait qu’il était impensable d’avoir des idées de gauche et d’étudier l’économie. Que là, le formatage était tout aussi réel et aussi fort, la machine à pensée unique tout aussi véritable.

Une vraie leçon de France ! Ceci montre que nous avons encore BEAUCOUP à faire pour décloisonner toute ces pensées uniques croisées.

Intentions et questions-

Après cette longue partie présentation mutuelle, nous nous sentions soudés par le désir de faire vivre le Mouvement Démocrate dans notre lieu de vie, heureux de trouver des personnes qui pensent comme nous, malgré tout le boycott médiatque ! Un peu d’atmosphère de Seignosse, et aussi beaucoup de détermination de résister au modèle ambiant.

Des questions ont été posées concernant la structure du futur Mouvement, les statuts, les finances, les listes pour les municipales.

Une grande question concernant le Congrès. J’ai été chargée de demander au niveau régional si un bus était prévu pour aller au Congrès les 1er et 2 décembre. Une grande partie des participants seraient intéressés à participer si les frais de transports étaient réduits. Jean-Pierre Moret - qui avait été mon suppléant - a fait savoir que sa participation à Seignosse lui avait coûté 400 €, et que ce n’est pas un employé avec charge de famille qui peut se financer une participation au Congrès. Donc appel à co-voiturage ou transport en commun et logement pour une nuit sur place. Vous pouvez me contacter si vous avez une proposition à ce sujet.

Médias, visibilité

J’ai distribué à chaque participant un exemplaire de Démocrate Magazine, invitant les participants à envoyer leurs textes et à soutenir ce nouveau magazine démocrate qui va se répandre dans tout le pays, petit à petit. J’avais fait venir les exemplaires par Ludovic que vous pouvez contacter. Le magazine est gratuit, il faut juste payer les frais de port. Je l’ai distribué sur le marché de Sarreguemines vendredi dernier, et ai constaté que les gens étaient très satisfaits de voir que F. Bayrou était toujours présent, alors que les media n’en parlent pas ou seulement en négatif.

J’ai également distribué les résultats des 2 derniers sondages, BVA l’Express (PDF) et TNS-Sofres Figaro du mois d’octobre, que j’avais photocopiés : il apparaît CLAIREMENT que F. Bayrou arrive en tête des personnalités françaises qui doivent jouer un rôle important au cours des mois et années à venir. Un espoir que tous les participants avaient gardé intact malgré le boycott médiatique. Nous avons constaté ensemble que F. Bayrou est le seul homme politique français jouissant de presque autant de confiance à droite qu’à gauche, ce qui apparaît clairement dans le sondage BVA.

Agir dans nos communes

Un questionnaire a été distribué sur les intentions et propositions de chacun pour les municipales. Certains veulent y aller, dans leur commune. Nous avons esquissé cette question et chacun va y réfléchir plus en détail pour la discussion de la prochaine réunion. Quelques participants ont posé la question de savoir ce que font les UDF de tradition qui n’étaient pas présents : nous n’avons aucune information.

Nous avons décidé, après avoir fait connaissance, d’inviter les sympathisans MoDem la prochaine fois. Plusieurs participants ont parlé de connaissances et/ou amis non encore membres qui souhaitent se joindre à nous. Ils seront les bienvenus.

Voilà, j’espère avoir fait le tour de notre première réunion qui m’a donné confirmation que le Mouvement Démocrate est plus vivant que jamais, même s’il est encore "petit" en élus, car ses membres sont compétents dans leur vie professionnelle et très DETERMINES !

J’ai l’impression qu’une armée va se lever. Encore ignorée des médias... et boycottée par les deux partis dominants, mais très déterminée, et cela me réjouit.

Noté 5.0/5 (08 votants)

La réponse de WILWERT DANIEL

Posté le 8 novembre 2007, à 11h 28mn 32s
La 1ère réunion MoDem Sarreguemines : quel bonheur !

TOUT SIMPLEMENT BRAVO

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour