« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

En lien

Les cantonales partielles : une divine surprise pour le Modem

, 30 octobre 2007

Vu 3143 fois | 2 commentaire(s) | Noté 5.0/5 par 05 votant(s)

Fin septembre et début octobre 2007 s’est déroulée en France une série de cantonales partielles dont la presse nationale n’a quasiment pas rendu compte. Dans six des vingt-deux cantons se présentaient pourtant des candidats du Modem, qui ont réussi des scores aussi inattendus que très encourageants pour une si jeune formation dans de tels scrutins.

Les résultats disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur ne permettent pas de juxtaposer les résultats de ces cantonales aux résultats des législatives ou des présidentielles. On nous pardonnera d’avoir été chercher les données ailleurs, quitte à manquer des chiffres permettant des comparaisons portant sur des données exactement semblables.
- À Sannois (Val d’Oise), Haïba Ouaissi progresse de plus d’un point par rapport aux législatives (12,3%). Le candidat UMP-Nouveau Centre a suscité la polémique entre les deux tours en se targuant sur ses professions de foi d’un soutien du Modem, ce que le candidat officiel du Modem a formellement démenti. Il a perdu au second tour ce canton qui était acquis à la droite depuis 1946.
- À Villemomble (Seine-Saint-Denis), le Modem fait mieux à la cantonale (12,9%) que le candidat "UDF-Majorité présidentielle", passé au Nouveau Centre, à la législative.
- Dans le canton de Pornic (Loire-Atlantique), le candidat MoDem obtient 13,9% des suffrages, contre 8,4% aux législatives sur la seule commune de Pornic.
- À Angers-Trélazé, Bernadette Caillard-Humeau progresse de 8% aux législatives, à 12,2%, dépassant 21% dans Angers intra muros.
- À Chamalières, le candidat MoDem (7,1%) est en retrait sur le niveau atteint aux législatives sur l’ensemble de la circonscription (9,8%). Parmi les 4 candidats de droite à la cantonale, l’un était investi par le Nouveau Centre, il recueille 2,7% des voix.
- À Saint-Étienne, Denis Chambe améliore d’un demi-point son résultat des législatives, à 12,3%.

L’analyse en détail par canton est téléchargeable sur mon blog ici (.doc).

Les scrutins locaux partiels sont toujours marqués par une très faible mobilisation de l’électorat, ce qui a été le cas de ces élections avec une participation dépassant rarement les 30%. S’il ne faut donc pas trop extrapoler les résultats obtenus par les candidats, et si les comparaisons avec les autres scrutins sont du coup assez hasardeuses, on peut néanmoins tirer l’enseignement des excellents résultats du Modem que son électorat se révèle solide d’un scrutin à l’autre, même au niveau local.

Le vote Modem s’avère plus qu’un feu de paille, il n’est pas cantonné à l’élection présidentielle et au charisme personnel de François Bayrou. Certes, le Modem ne retrouve nulle part le niveau de votes atteint à la présidentielle, mais il conserve quasiment partout, et améliore le plus souvent, le pourcentage obtenu aux législatives.

Ces résultats, pour des élections sans enjeu politique et n’ayant bénéficié durant la campagne électorale d’aucun relais médiatique d’ampleur, incitent à penser que le jeune MoDem s’est durablement installé dans le paysage.

Un score étonnant et très encourageant

La mobilisation de l’électorat Modem traduit un engagement profond et sincère de ces électeurs.

Cet électorat, loin de s’être évanoui depuis la "séquence" présidentielle-législative, saisit l’occasion des scrutins partiels pour se manifester et s’affirmer. Il se révèle assez peu volatile, et peu influencé par le "bruit médiatique" créé autour des élections dont l’enjeu est national. C’est un électorat solide sur lequel François Bayrou peut raisonnablement s’appuyer pour engager la réforme profonde du paysage politique qu’il a engagée.

Le report des voix MoDem
n’est pas automatique !

Il est intéressant également de se pencher sur le report des voix MoDem au second tour. Selon le contexte politique particulier à chaque territoire, les voix se reportent de manière très différente.

Nous aurions tendance à conclure que cet électorat MoDem ne s’en laisse pas conter et que ce report de voix très peu homogène démontre qu’il juge et décide par lui-même, en fonction du contexte, quelle candidature il privilégiera au deuxième tour. Ce serait donc un leurre de la part des instances dirigeantes du Modem de croire que des alliances de convenance feront ou déferont les élections. Ce sont les électeurs eux-mêmes qui décident en conscience car ils ne connaissent pas de discipline de vote, et s’affirment en citoyens usant pleinement de leur libre-arbitre.

Enfin, au vu de cette progression du Modem dans les scrutins électoraux, toute liste d’union au premier tour avec l’un des deux poids lourds UMPS aurait un effet ravageur : aucune lisibilité quant au poids de cette troisième force politique française qui confirme sa progression, et un risque important de perte des voix, les électeurs Modem se sentant grugés dans ces choix de convenance imposés d’en haut.


Écrit à deux claviers par Guy et Laure. Publié ici. Repris pour France démocrate en version abrégée.

Noté 5.0/5 (05 votants)

La réponse de Okan Germiyan

Posté le 31 octobre 2007, à 14h 14mn 27s
Les cantonales partielles : une divine surprise pour le Modem

C’est en effet encourageant ! La seule chose qui m’agace, c’est la déloyauté du Nouveau Centre, enfin je veux dire de l’UMP, qui ose afficher le "soutien" du Modem pour ses candidats ou "UDF Majorité présidentielle".

Tout cela est déloyal et malhonnête.

Comment peut-on être du "Nouveau centre" et vivre au crochet de l’UMP ? Comment d’anciens partisans de Bayrou ont-ils pu tomber aussi bas ?

Il faut que nos candidats se préparent encore à des coups tordus de ce niveau pour les municipales.

»

Posté le 1er novembre 2007, à 15h 14mn 07s
Les cantonales partielles : une divine surprise pour le Modem

Pour consulter les résultats des cantonales pour le Modem, vous pouvez également vous rendre sur mon blog : http://christof.rmc.fr

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour