« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

En lien

Les primaires MoDem font des petites

, 25 octobre 2007

Vu 2617 fois | 5 commentaire(s) | Noté 4.8/5 par 05 votant(s)

Annoncées à Lyon par François Bayrou, les primaires pour les municipales 2008 ont déjà eu lieu à Nantes, et s’organisent du 1er au 5 novembre à Caen.

À Nantes, l’élection à bulletin secrets a élu le candidat unique, Benoît Blineau (son concurrent s’étant désisté). Selon le site udf44 "il était primordial de maintenir cette élection, afin que la démocratie interne locale devienne un réflexe".

Des primaires s’organisent aussi à Caen. Franck Lelièvre explique :

"L’équipe de campagne et les militants ainsi que les trois responsables du Mouvement Démocrate pour le Calvados, présents hier soir à Caen … ont adopté à la quasi-unanimité la mise en place de primaires sur Caen.

Toute personne le désirant peut donc faire acte de candidature … Nous espérons que la brièveté des délais ne découragera pas les meilleures volontés. Hic Rhodus, hic salta.

Le choix de la tête de liste s’effectuera par un vote … à bulletins secrets, par correspondance ou par procuration (1 par votant maximum) … à l’hôtel les Cyclades … lundi 5 novembre … Les candidats disposeront … de 15 minutes pour justifier leur candidature aux adhérents qui pourront les interpeller. …

Le dépouillement s’effectuera le soir même et la tête de liste sera proposée pour approbation définitive, à la direction du Mouvement démocrate. …

Un de nos adhérents avisé et sage me communique … cette suggestion … fort opportune. Les candidats ayant figuré sur une même liste au premier tour ne peuvent figurer au second tour que sur une liste. Le choix de [cette] liste… est notifié … par [le] responsable de la liste. C’est donc une question sur laquelle tout candidat à l’investiture … devrait être parfaitement clair. … Savoir de quel côté des pas seront faits et comment les militants seront consultés … pourrait être un des éléments constitutifs d’un acte de candidature."

Résumant les péripéties récentes, le blog Orange démocratique en tire les leçons pour la démocratie internet comme pour la démocratie en général :

"Les aspects organisationnels … ne constituent en aucun cas un obstacle (ni dans le temps, ni dans les moyens), on peut insister sur les deux questions fondamentales … soulevées :
- Jusqu’où doit aller l’exigence démocratique avant de devenir contre-productive et d’être dévoyée ?
- Comment faire co-exister une participation accrue de la base avec les processus représentatifs existants ?

… Les débats internes au MoDem ont donc une double légitimité, par la question qui est posée de l’expérimentation interne d’un projet de société réellement démocrate, et par l’articulation de nos exigences d’avenir avec nos pratiques immédiates.

Nous ne sommes pas les consommateurs d’un mouvement prédéfini mais bien les acteurs d’une révolution à construire."


Noté 4.8/5 (05 votants)

La réponse de Democratix

Posté le 30 octobre 2007, à 00h 52mn 59s
Les primaires MoDem font des petites

Les choses se sont un tout petit peu compliquées sur Caen, hélas. Voir à ce titre le site http://modemcaen.hautetfort.com/ et surtout les commentaires afférents. Ou comment faire de la résistance et éviter par ce que je qualifierai de "manipulation grossière" le verdict des adhérents ?

» Les choses se compliquent sur Caen...

La réponse de GiacomoDem2Karlsruhe

Posté le 27 octobre 2007, à 01h 36mn 41s
Pour les primaires, le scrutin au jugement majoritaire, le seul mode de scrutin efficace et juste !!

Ce mode de scrutin avec beaucoup d’avantage, avec en particulier la possibilité de désigner un représentant en générant du consensus et non du clivage artificiel. Nous discutons au sein du MoDem_Hors_France pour l’adopter pour désigner nos représentants

C’est le plus simple des justes. J’aimerais avoir votre avis sur ce type de scrutin. Il est vrai que ce type de scrutin tranche avec l’idée même que l’on se fait d’un vote, où il faut un vainqueur et un perdant. Il est d’ailleurs aux jeux types "coopératifs" ce que les autres modes sont aux jeux classiques "compétitifs", dont la caricature est "le maillon faible" Je crains qu’il soit encore utopique de penser que ce type de mode de scrutin puisse être demain la norme au sein du MoDem. Cependant, je souhaite très fortement que la subsidiarité soit possible sur cette question "même sensible" et que le droit à l’expérimentation existe au niveau de l’entité locale. Une structure de contrôle doit bien-sûr être organisée, mais je ne veux pas que l’on nous impose des mode de scrutin peu évolué (disons du 20 ième siècle)

source : http://ceco.polytechnique.fr/jugement-majoritaire.html

Jacques G. de Karlsuhe

La réponse de Etoile66

Posté le 27 octobre 2007, à 06h 50mn 16s
Pour les primaires, le scrutin au jugement majoritaire, le seul mode de scrutin efficace et juste !!

Cher Jacques, je soutiens entièrement ta proposition. Il faut arrêter ce "vote" tel que nous le pratiquons en France, le scrutin au jugement majoritaire est une grande avancée.

La réponse de Frédéric Lefebvre-Naré

Posté le 27 octobre 2007, à 07h 44mn 34s
scrutin au "jugement majoritaire" dans un parti

Merci pour la suggestion. Le principe de ce mode de scrutin (comme de certains autres) est de demander au votant une opinion sur chacun des candidats, et non de choissir un candidat en éliminant les autres. On fait ensuite la synthèse des opinions. (Dans le "jugement-majoritaire" de M. Balinski, on prend ce que les statisticiens appellent l’opinion médiane).

Cela conduit à désigner le candidat dont le "votant moyen" a la meilleure opinion.

Ce qu’on appelle "primaire" n’est pas une élection stricto sensu ; c’est une procédure destinée à trouver le candidat le plus soutenu dans le Mouvement. Une méthode comme celle-là peut (à étudier et tester, bien sûr) être particulièrement adaptée pour une "primaire".

La réponse de Etoile66

Posté le 27 octobre 2007, à 16h 51mn 23s
scrutin au "jugement majoritaire" dans un parti

Si cette méthode avait été utilisé lors des présidentielles, F. Bayrou serait aujourd’hui Président de la République.

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour