« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

» PACA

Des combats qui en valent la peine

La revue de presse de Jacques Bugier - 23 octobre

, 24 octobre 2007

Vu 1098 fois | 0 commentaire(s) | Noté 4.4/5 par 05 votant(s)

Vive le PS !

Dans sa chronique « No smoking » du mardi (Libération, 23 octobre), Pierre Marcelle surprend en ne cédant pas aux facilités du grand méchant manipulateur.

« Est-ce à dire que l’annonce, jeudi dernier, du divorce du couple Sarkozy n’avait de fin que d’occulter la grève massive contre le projet de réforme des régimes spéciaux de retraite ? C’est la thèse vaguement complotiste susurrée par diverses éminences socialistes, confirmant par là qu’elles n’ont décidément pas plus à nous dire à propos de social qu’à propos du bizness obscurément gouvernemental de Bernard Laporte. On les entend : la réforme des régimes spéciaux, le PS est pour. »

Vive la France !

« Les Français ont accueilli la coupe du monde avec une efficacité, un style et une grâce qui semble avoir survécu quand ils ont été sortis du tournoi par la main de leurs vieux frères-ennemis, les sacrés Anglais », écrit Richard Williams dans le Guardian de Londres (16 octobre).

Et de louer « l’éruption de bonté et de générosité générée par la France pendant le tournoi. »

Vive Marseille !

Benoît Hopquin commente la louangeuse presse britannique et détaille les bonnes surprises du rugby côté cour (Le Monde, 23 octobre) sous le titre "Côté organisation, convivialité et efficacité". Avec cette charmante conclusion :

« Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, se félicitait récemment de l’excellente image que ramèneraient les 400 000 visiteurs venus dans sa ville. Et tant pis si Luc Chatel, secrétaire d’Etat au tourisme, ne recensait, lui que "350 000 étrangers sur l’ensemble du territoire". Chacun sait que Marseille est plus grand que la France. »

Vive la République !

De l’éditorial de Jean Daniel, dans Le Nouvel Observateur (18-24 octobre) :

« … Si Nicolas Sarkozy veut absolument en découdre, s’il a besoin d’un périlleux combat dont il triompherait avec gloire, nous pouvons lui en signaler un plus urgent. On ne l’a guère entendu jusque-là dénoncer les alliances entre des patrons qui ont besoin de main d’œuvre, des Etats qui sont prêts à en fournir et des mafias qui organisent le voyage des clandestins en même temps que la fourniture de la drogue. Or ce combat est au moins aussi important que celui du contrôle des regroupements familiaux. »

« On nous dira que si les moralistes s’émeuvent dans les médias, l’opinion publique, elle, comprend le gouvernement et l’approuve. Il va donc falloir rappeler encore que l’on ne doit pas laisser la nation aux nationalistes, la sécurité aux sécuritaires et l’immigration aux xénophobes. Il ne faut pas craindre de rappeler hautement que la politique de la France n’est pas celle d’une tolérance molle et passive, mais celle d’une laïcité exigeante et constructive. La République veut transformer les étrangers en citoyens. Reste que c’est précisément cette philosophie que Nicolas Sarkozy et les siens n’arrivent jamais à transformer en pédagogie nationale. C’est à nous de le faire sans désenchantement, sans lassitude et sans impatience. »

Noté 4.4/5 (05 votants)

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour