« retour à l'accueil France Démocrate, Le journal de la démocratie en mouvement
»«
»«

Contribuer au site Syndiquer le site Impression Contact Plan du site

» Élu

» Migrant

Attractions et répulsifs

La revue de presse de Jacques Bugier - 17 et 18 octobre

, 18 octobre 2007

Vu 1919 fois | 1 commentaire(s) | Noté 2.8/5 par 04 votant(s)

Heureux

"Tous liés par l’ADN" : Charlie-Hebdo (17 octobre) rend compte du rassemblement du Zénith dont il était co-organisateur. Choses vues par Anne-Sophie Mercier :

« Y a-t-il un endroit où l’on se hait plus aujourd’hui qu’au Parti socialiste ? Au buffet des VIP, Hollande et Fabius se frôlent, bouches serrées. Soyons honnêtes, Hollande ne reste pas longtemps la bouche serrée ; dès qu’il voit un buffet, il ouvre sa bouche comme un bec d’enfant. (…)

Bayrou, visiblement heureux d’échapper à la pesante solitude de l’Assemblée nationale… Il faut l’avoir vu, Bayrou, chaque semaine, seul sur son banc, tout là-haut dans l’hémicycle, salué du bout des lèvres par quelques camarades, et fixant d’un air sombre les bancs du gouvernement, pour mesurer sa joie. Renouer enfin avec l’odeur de la poudre, retrouver la chaleur de ces milliers de bras tendus… (…)

BHL embrasse autant qu’il peut, quand il ne téléphone pas. »

Restrictive

Interview au Pèlerin (11 octobre) de Mgr Claude Schockert, évêque de Belfort-Montbéliard, responsable de la Pastorale des migrants, cosignataire d’une "Déclaration à propos du projet de loi sur l’immigration" émanant de la Conférence des évêques de France :

« Cette loi est répressive et restrictive. Elle comporte des éléments (test ADN, obligation d’apprendre le français, conditions de ressources, délai de recours en matière d’asile) qui nous font craindre pour l’avenir des immigrés dans notre pays. La France d’aujourd’hui a-t-elle oublié ce qu’elle doit aux migrants d’hier ? »

"L’hebdo du quotidien" livre par ailleurs un très intéressant dossier -"Identité française, Toute une histoire"- avec la participation des historiens Benjamin Stora, Antoine Prost, Anne-Marie Thiesse, et une réflexion autour du récent livre de Max Gallo, Fier d’être français.

Opposant

Petit pavé dans La Mare aux Canards (17 octobre), "Le meilleur opposant" :

« Un réquisitoire qui vaut à l’ex-Premier ministre cette forme d’hommage de François Hollande : Villepin parle de plus en plus comme nous. Sauf qu’il parle plus fort, et plus souvent… »

Inconsciente

"Parisot exige la transparence financière" : Béatrice Taupin suit dans Le Figaro (17 octobre) les développements des affaires DGS-UIMM-fluide social.

« Ces révélations, a expliqué la présidente du Medef sans lever le scepticisme général, lui font le même effet que les secrets de famille, des choses que nous ignorions mais que beaucoup savaient inconsciemment. »

Ouvert

Repérées et commentées par Le Canard enchaîné (17 octobre), les états d’âme de Jean-Marie Cavada :

« Résister à la tentation n’est pas une simple affaire. Eurodéputé MoDem, Jean-Marie Cavada a clairement fait comprendre, au cours d’une interview à Canal + (12/10), qu’il ne dédaignerait pas un maroquin d’ouverture dans le gouvernement de Sarko. Et qu’on n’y voie surtout pas trahison, ou revirement : le Président applique ce que François Bayrou avait dit publiquement dans la campagne. Pour mémoire, dans la campagne, Bayrou avait assuré que, s’il était élu, son gouvernement ne présenterait jamais de "budget en déficit", ce qui sera précisément le cas du budget 2008. Sarko est en effet le plus "appliqué" de ses élèves. »

Bienfaisante

C’est une chronique régulière, généralement en dernière page du grand quotidien du soir : "Il y a 50 ans dans Le Monde".

Où l’académicien Emile Henriot se réjouit du « grand honneur que les académiciens de Stockholm font à notre pays en attribuant le prix Nobel à Albert Camus ». Et M. Henriot disserte sur « le plus beau livre de Camus », L’Homme révolté. « Et il n’y a pas de bonheur forcé, parce qu’il n’y a pas de tyrannie bienfaisante. » (Le Monde, 18 octobre 1957)

Répulsif

Charlie-Hebdo, l’un des titres « auxquels vous avez échappé » :

« Le Pont d’Argenteuil, de Claude Monet, a été vandalisé. Le maire d’Argenteuil propose d’imprégner les tableaux de Monet de Malodor, le spray répulsif. »

Noté 2.8/5 (04 votants)

La réponse de Marie-Anne Kraft

Posté le 19 octobre 2007, à 12h 03mn 04s
Attractions et répulsifs

Au Zénith, faisant face à Fabius juste après le discours de Bayrou, j’ai brandi à bout de bras mon T-Shirt orange "BAYROU AU ZENITH". Tous le monde l’a vu, Moati, Hollande, le public (certains m’ont prise en photo et il paraît qu’on m’a vu sur les écrans géants !), tous sauf... Bayrou qui regardait Moati ou ses chaussettes !

Pour faire concurrence à votre Marianne au bonnet orange, allez voir la mienne sur le site de Vigilance Orange, vous en profiterez pour signer les pétitions citoyennes !

Concernant CAVADA et son éventuelle implication au gouvernement (rumeur) : Si Jean-Marie Cavada acceptait une mission gouvernementale dans les mêmes conditions que Corinne Lepage, que ce soit pour le respect des libertés, de la justice, de l’indépendance des médias, sujets sur lesquels il est non seulement compétent mais préside la Commission Justice et Libertés individuelles au Parlement Européen, ce serait bon pour la France ! Corinne Lepage a en effet accepté une mission "technique" se suivi de la mise en place des dispositions qui seront prises par le Grenelle de l’Environnement. Elle a insisté pour ne pas faire partie du gouvernement (dont elle ne veut pas être solidaire, n’étant pas d’accord avec lui sur bon nombre de propositions), il ne s’agit pas d’un Ministère ni d’un Secrétariat d’Etat, elle refuse d’être rémunérée pour cette mission et a posé la condition de choisir elle-même son équipe. Elle est très compétente, honnête et fidèle à ses convictions et à son soutien à François Bayrou. Sa participation ne pourra qu’être constructive et je m’en réjouis.

Le problème, c’est que même dans de telles conditions les journalistes font passer cela pour un ralliement !

Marianne

»

À la Une

Brèves - Voir toutes les brèves S'abonner aux brèves

Le dessin du jour